Derrière ‘Schtroumpfy’ des ’12 coups de midi’ de Jean-Luc Reichmann, se cache Cyrille Legendre auteur de ‘polar’

Cyrille Legendre, dit Schtroumpfy, un maître de midi de légende, qui fait encore partie du top ten des plus grands gagnants des 12 coups de midi de Jean-Luc Reichman diffusé sur TF1.
Il a participé et participe toujours à de nombreux jeux télévisés et a eu l’idée de se servir de cette expérience pour construire son nouveau polar.

Déjà auteur de deux romans – « Quitte ou double » qui a reçu le prix du meilleur premier roman policier et la suite « Nous ne t’oublierons jamais ».
il publie aujourd’hui 30 mai 2018 « Derrière la Lumière » aux éditions du Masque disponible dans toutes les bonnes librairies.
Un thriller qui se déroule dans le milieu de la télévision et des jeux télés notamment. Comme on dit « toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite… » Ou pas…

Cyrille, peux-tu nous parler un peu de ton nouveau livre ?

« C’est l’histoire d’un type inadapté qui ne parle pas ou très peu. Il est socialement en difficulté et est considéré comme autiste. Il est surtout intelligent et très très cultivé. Son cerveau absorbe et traite tout ce qu’il lit. Malgré et grâce à ce handicap, il va devenir en quelques années l’animateur et la personnalité préférée des français à la faveur de sa participation à un jeu télé qui va le révéler à lui-même. Sous la lumière des projecteurs et face à une caméra, il va enfin trouver un sens à sa vie. »

C’est un thriller ?

« Oui, tout à fait. Et j’espère un bon. Tout le suspense va résider dans le fait de savoir comment ce type largué va se transformer en star de la télé. Cela se fera au prix de sacrifices. Le sacrifice des autres. »

Ton héros est donc prêt à tout pour attraper cette lumière qui lui fait tellement de bien ?

« Effectivement. Mon héros est un anti-héros peu recommandable, cruel, sans scrupules et sans sentiments. Mon pari c’est que malgré cela le lecteur s’attache à lui. »

Cruel, sans scrupules, est-ce que ce sont aussi des adjectifs qui s’accordent bien avec le milieu de la télévision.

« De par ma petite expérience et surtout parce que je m’intéresse énormément à la télévision que je regarde beaucoup j’y ai vu effectivement certaines similitudes. Je fais une description grinçante, cynique et terrible de ce milieu de la télévision. Mais, je tiens à le dire, il s’agit bien d’un roman, d’une fiction. Je ne cite évidemment pas de noms dans ce roman, ce n’est vraiment pas l’objectif. Le caractère des personnages n’est là que pour servir l’intrigue et non pas l’inverse. Certains, à la lecture, pourront y reconnaître un tel ou un tel. Moi je n’ai pensé à personne en particulier. Sauf à deux ou trois reprises où je fais des clins d’œil amicaux à des animateurs ou animatrices que j’apprécie particulièrement. »

 

Justement, quels sont tes goûts en matière de télévision ?

« Les jeux évidemment. Le midi, lorsque je peux, je regarde « Tout le monde veut prendre sa place » et surtout « les 12 coups de midi ». J’aurai toujours une tendresse particulière pour ce jeu et son animateur qui m’ont tellement apporté. Je serai à jamais reconnaissant. Mais je regarde aussi beaucoup le sport, les documentaires et comme mon héros dans le livre j’ai une passion particulière pour les talks-show. Le soir, quand je suis à la maison, j’ai mon petit combo. Je commence à 19 heures par « C’à vous » puis vers 19h45, après le cinq sur cinq de Maxime Switek, je bascule sur « Touche Pas à Mon Poste ». Cela me détend réellement. J’ai rencontré Cyril Hanouna dans un jeu qu’il animait sur France 4 « la porte ouverte à toutes les fenêtres. » Et si je n’ai pas gagné j’en garde un excellent souvenir car Cyril avait réellement été adorable avec les candidats. Sinon je ne rate jamais non plus « On N’est Pas Couché ». J’adore Laurent Ruquier parce que comme moi il est Normand et a des origines modestes. Surtout, il est très talentueux. »

 

Ce n’est donc pas un hasard si on retrouve ces protagonistes dans ton livre.

« Non ce n’est pas un hasard. Il s’agit des clins d’œil dont je parlais. Ils font une petite apparition amicale dans mon livre. L’avantage du roman par rapport aux films ou aux séries c’est que je pouvais le faire sans rien leur demander. J’espère qu’ils apprécieront néanmoins.»

Merci Cyrille, c’est à chaque fois un régal de papoter avec toi, je vais me plonger dans la lecture de ton nouveau roman, et au plaisir de te croiser de nouveau sur un plateau Tv.

3 réflexions sur « Derrière ‘Schtroumpfy’ des ’12 coups de midi’ de Jean-Luc Reichmann, se cache Cyrille Legendre auteur de ‘polar’ »

  1. L’ayant croisé lors de l’enregistrement du jeux de C8 « La télé même l’été, le jeux », je peux vous dire que c’est une personne formidable et très humble. Je lui souhaite le meilleur pour son nouvel ouvrage.

  2. bonjour, je viens de vous revoir aux « 12 coups de midi », avec les autres As de la connaissance, bonne humeur, sourires, plaisanteries, ça fait du bien de vous revoir tous, un moment de pur bonheur, je ne savais pas que vous écriviez, je vais donc me précipiter à la librairie pour y trouver vos livres, et ce sera un vrai plaisir de vous lire.
    bonne continuation,
    bien à vous

    Danielle
    futur fan de vos livres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *