Casier judiciaire et candidats de Koh Lanta

Ce n’est pas un fait nouveau dans le jeu de Koh Lanta, mais ce serpent de mer ressort !
Hier soir Benjamin Castaldi, dans ‘Touche pas à mon poste’ de Cyril Hanouna sur D8, nous parle du casier judiciaire du candidat mis en cause dans l’affaire ‘d’abus sexuel’, qui a obligé la production d’arrêter le tournage de cette saison de Koh Lanta, serait loin d’être vierge…

Même si Benjamin Castaldi emploi le conditionnel, il annonce que le cassier judiciaire du candidat ne serait pas vierge et qu’il aurait eut plusieurs fois des démêles avec la justice en ces termes : « Son passé judiciaire ne serait pas clair et net, il semblrait avoir déjà été condamné pour agression« .

Un article écrit par Eric Nicolas dans l’est républicain, semble confirmer les propos de Benjamin Castaldi :

Mais vous vous demandez pourquoi un candidat qui n’a pas le cassier judiciaire vierge a le droit de participer à l’émission alors que la production demande un extrait du cassier judiciaire ?
Le casier judiciaire, d’un candidat qui n’est pas vierge, ce n’est pas une nouveauté dans Koh Lanta.
Rappelez vous en 2015, Cédric qui pourtant avait fourni son cassier judiciaire à la production, avait fait six mois de prison pour braquage, vols, contrefaçons, faux et usages de faux et escroquerie… mais comme les faits étais anciens, il ne figuraient plus sur la partie du casier judiciaire fourni à la production.

Jeff ancien candidat qui était candidat à Koh-Lanta Cambodge en 2015, avait balancé aussi sur le fait qu’un candidat de la saison ‘All Stars’ actuellement diffusée n’aurait pas lui aussi un casier judiciaire vierge…
Tous ces propos sont a prendre au conditionnel bien sur.

Mais même si ces faits se révèlent vrais, la production Alp (Adventure Line Production) fait correctement son travail et demande un extrait de casier judiciaire, mais pas le casier judiciaire entier qui est composé en trois partie.
Car la loi leur interdit, il ne peuvent avoir que le Bulletin n°3, celui qui comporte le moins de chose sur le passé judiciaire du candidat et ce bulletin est délivré par les services du gouvernement uniquement au candidat qui peut aussi le ‘photoshoper’, avant de le transmettre à la production, mais vous allez voir, il n’en a même pas besoin.
Explication :
C’est quoi un casier judiciaire ?
Il comporte 3 ‘bulletins’ différents :

Bulletin no 1
Le bulletin no 1 n’est remis qu’aux autorités judiciaires et aux greffes pénitentiaires.
Il comporte toute les mentions excepté amnistie, réhabilitation …

Bulletin no 2
Le bulletin no 2 n’est délivré qu’ à des administration pour l’accès à un emploi public, décoration… Il contient presque toutes les informations du n°1 sauf les actes commis alors que la personne était mineur, les contraventions, les actes commis à l’étranger, les peine avec sursis si le suris n’a plus lieu d’être…

Bulletin no 3
C’est cette partie qui est remise à la production par le candidat.
Ce bulletin n’est délivré qu’a interesé, sur cette partie ne figure que les condamnations pour crime ou délit qui ont conduit à un emprisonnement de plus de deux ans sans aucun sursis, les interdictions, déchéances , incapacités, les peines de suivi socio-judiciaire ou d’interdiction d’exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs pendant la durée de la mesure.
Lors du jugement le prévenu peu demander que la condamnation ne figure pas sur le bulletin n°3

Donc la production ne peut savoir si le candidat qu’elle sélectionne a commis foultitude de ‘petits’ délits du moment qu’ils ne figurent pas sur le bulletin n°3 même si ils sont toujours sur les bulletins n°2 et n°1.
On ne peut donc parler d’erreur de casting, ou d’erreur de la production, si le candidat n’avoue pas qu’il a commis ces délits.

Visiblement cette affaire est loin d’être finie, tous les jours, une nouvelle révélation.
Par contre une question se pose, comment les médias ont accès au bulletin n°1, celui qui porte toutes les mentions et qui sont très à charge pour le candidat ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *