Tex, l’animateur des Z’amours est mis en quarantaine.

Tex <>

Tex avait il y a quelques jours affolé les réseaux sociaux après une blague de mauvais gout dans l’émission « C’est que de la télé » diffusé sur C8.

Invité de l’émission de Julien Courbet le 30 novembre dernier, Tex avait choqué les téléspectateurs et les internautes après une blague sexistet. « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? Elle est terrible, celle-là« , avait-il lancé devant le public, avant de donner la réponse. « On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !« , avait-il lancé sur la scène de l’émission.

Peu de temps après, l’animateur s’en est excusé sur les réseaux sociaux. « Mes excuses les plus sincères à toutes les personnes que ma blague a pu blesser, a-t-il indiqué. Je m’oppose fermement à toutes formes de violences faites aux Femmes« .

L’animateur-humoriste des z’amours fait l’objet d’une « mise à pied disciplinaire » par la chaîne publique France 2. En accord avec la société de production des Z’amours , les tournages du jeu culte prévus en décembre sont arrêtés jusqu’à nouvel ordre.

« C’est disproportionné« , se justifie Tex. « Pour une maladresse que j’ai faite dans le cadre de mon métier d’humoriste, je suis sanctionné. J’ai tenté de faire profil bas pendant plusieurs jours mais ça n’a pas suffi. C’était une maladresse, je m’en suis excusé immédiatement. Je le regrette. Ça va faire du mal à tout le monde. Notamment aux téléspectateurs« . Concernant l’avenir du jeu les z’amours, Tex se veut pessimiste. « A l’heure qu’il est, je n’en sais rien », déclare-t-il.

Changement d’animateur, arrêt du jeu … pour le moment pas d’information pour les suites qui seront données

Peut on rire de tout … non c’est certain. Par contre si on s’amuse à contacter le CSA dès qu’il y a un pet de travers à la télé, nos émissions risquent de devenir fades très rapidement. Les émissions seront aseptisées, sans gout, sans saveur.

Dès émissions cultes des années 80 ne pourraient plus être diffusées aujourd’hui avec tous ces interdits. Impossible, par exemple à l’émission  « Coucou c’est Nous », animée à l’époque par Christophe Dechavanne d’être à l’antenne aujourd’hui… Et dieu sait que revisionner ces émissions est un pur bonheur.

Si vous souhaitez apporter votre soutien à Tex, une pétition est disponible en cliquant ici

3 réflexions au sujet de « Tex, l’animateur des Z’amours est mis en quarantaine. »

  1. C’est impressionnant de voir comme tout le monde devient frileux, plus aucune tolérance sur aucun sujet
    où est l’heureux temps des blagues quotidiennes d’un certain Coluche ? certaines étaient terriblement incorrectes mais qu’est-ce qu’on rigolait bien !!
    Maintenant les directeurs des chaines TV ont tellement peur pour leurs fesses (oups, pardon, pas correct) qu’ils sont prêts à tout pour sauver leurs billes.
    C’est la prohibition du vocabulaire.

  2. Aujourd’hui en France, à la télévision, il vaut mieux censurer un animateur, pour une blague idiote, et pas drôle et montrer tous les jours la violence dans toute son horreur, sur nos écrans (guerre, attentats, accidents etc…) sous prétexte que c’est de l’info, aucune chaine ne se prive de montrer des images de corps baignant dans des mares de sang. Quel recours avons nous contre cette violence en images ?
    Et que devons nous dire des images impudiques qui sont dans les médias, lorsque un sein ou des fesses sont mitraillés lors de certains festivals
    je crois que les responsables du CSA ont pris l’animateur Tex pour cible, et ont trouvé un prétexte pour le virer.
    Que celui qui n’a jamais fait d’erreur se lève, une sanction était justifiée et tout le monde aurait compris, une mise à la porte est disproportionnée.
    Si France 2 pense fidéliser les téléspectateurs de cette manière, pour ma part c’est tout l’inverse qui va se passer. Déjà que les programmes TV sont à mourir d’ennui, cette polémique achève de me dégoûter d’allumer ma TV, et à l’avenir je m’abstiendrai de regarder France 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *