Elle en pense quoi Lora de ces Masters de N’oubliez pas les paroles’ ?

Lora NoplpBonsoir  à tous !
C’est de nouveau Lora, votre 17ème maestro de N’oubliez pas les paroles !Il y a trois semaines, je vous avais exposé les petites nouveautés que vous alliez pouvoir découvrir en regardant cette version inédite des masters, expliqué en quoi consiste le rôle de « spare » qui a été le mien cette fois, et, à la fin de l’article, je vous avais promis que je reviendrai ensuite auprès de vous tous pour un petit débrief : donc me voilà !

Alors, avez-vous suivi ces masters exceptionnels jusqu’au bout ?
Vous êtes-vous amusés autant que nous ?
Qu’avez-vous pensé de cette nouvelle formule ?
Quels étaient vos pronostics ?

Vraiment, qui aurait cru que la douce et humble Sarah serait la grande gagnante de ce tournoi ?
Quelle belle surprise !
Et que de rebondissements et d’émotions dans ces masters !

Tout d’abord, cette dernière réussit, contre toute attente, à éliminer notre grand champion Hervé dès le premier round. Ensuite, Dorian réalise deux fois de suite le grand chelem en trouvant toutes les paroles lors de l’épreuve de « La même chanson », la plus difficile du jeu, et également en remportant deux fois de suite les 20 000 Euros !

Et Fannie qui se qualifie deux fois aussi en dépassant le score de ses talentueux adversaires, Denis puis Dorian, d’un unique point seulement !

Notre Lucile nationale qui affronte pour la deuxième fois un Franck remonté à bloc en quart de finale (en effet, tout comme Aline et Denis, Franck et Lucile s’étaient « affrontés » lors des premières émissions de Lucile). Et Julien, qui fut longtem

 

ps le deuxième plus grand maestro derrière Lucile, qui affronte celle-ci en demi-finale !

Et la danse endiablée de la dynamique Elodie sur la chanson « Saga Africa », et son interprétation magistrale de « Tout ». L’émotion de Nathalie sur la splendide chanson de Jean Ferrat, « Aimer à perdre la raison ».

La lutte de Sarah pour retrouver les paroles de « Être une femme » pour les 20 000 Euros. Son interprétation bluffante sur « Le France » et le moment magique où elle réussit à prendre également 20 000 Euros sur cette même grande chanson. Et son ultime victoire bien sûr !
Quel suspens !
Quelle émotion !

 

Et les larmes de Lucile et de Nathalie, les larmes de Violaine, les larmes de Sarah et de sa maman, les larmes de Soriana, de Lucia. Je crois qu’il n’y a jamais eu autant de rires, d’émotion et de larmes de joie, à la fois sur le plateau, mais aussi dans les coulisses de l’émission, et encore moins pour des masters. Rien que d’y repenser, je sens les frissons revenir. Même moi, qui ne suis pas du genre à exposer mes émotions facilement, qui avais toujours réussi à contenir mes larmes jusque là, et ce même lors des tournages de mes propres émissions, cette fois, je n’ai pas réussi à les empêcher de couler.

 

J’ignore comment vous, téléspectateurs, vous avez vécu ces masters, mais je peux vous dire que pour nous, les autres maestros ainsi que l’équipe de casting, qui les avons vécu de l’intérieur, en direct live, ils ont été intenses. Je vais même pousser le vice plus loin en avouant que ces troisièmes masters ont été pour moi les meilleurs, et pourtant je n’étais « que » remplaçante !

 

Les deux précédents étaient géniaux, ceux-ci étaient incroyables !

Même si je n’y ai participé que de manière infime. Mais, quand je vois les résultats, j’ignore franchement ce que j’aurais pu apporter de plus que mes camarades.
Ils sont tous gagnants. Ils ont tous été au top et ils nous ont offert un super show. Tout ce soutien mutuel entre nous tous dans les coulisses. Et aussi tous les bons moments qu’on a pu passer ensemble en dehors du plateau.

 

Je ne dirais pas que la position de « spare » soit la plus difficile du jeu.
Ça ne l’a pas été pour moi, pas cette fois en tout cas.
Oui c’est frustrant et un peu triste bien sûr de ne plus pouvoir rejoindre Nagui, les zikos, le public, les danseurs sur le plateau et jouer vraiment.
Mais l’ambiance exceptionnelle qui régnait a réussi à contrebalancer cette petite sensation de nostalgie qui pouvait persister malgré tout.
De plus, j’ai eu ma chance aux deux masters précédents. Je n’ai pas su la saisir, c’est comme ça. Le jeu n’attend pas, on passera tous par le rôle de « spare » à un moment ou à un autre et il faut l’accepter ! C’est tout de même une chance de pouvoir revenir.

Et je reviendrais sûrement encore aux masters qui suivront, mais en tant que soutien aux autres maestros participants.
Tout comme l’ont fait cette fois Aymeric, Bruno, Nathalie, Pascal, Thomas, Laurent et Nirina. L’aventure « N’oubliez pas les paroles » ne s’arrête jamais complètement !

Ces masters, en tout cas, resteront pour moi dans les annales, avec tous leurs bons moments, et encore, je suis sûre d’en avoir oublié tant ils sont nombreux !

N’hésitez pas à participer aux castings qui ont lieu près de chez vous, dans toute la France et tout au long de l’année. Tentez votre chance et venez passer un bon moment. Et peut-être nous rejoindrez-vous dans le top !
Parfois, cela tient à peu de choses. Tout est possible dans cette émission.

Merci de m’avoir lue et merci encore à Thierry.
C’est un plaisir d’écrire pour lui, et pour vous, à chaque masters !

Je m’excuse si j’ai gâché le suspens à certains. Je le répète, j’ai sûrement oublié de mentionner plein d’autres bons moments, alors courez tout de même devant les replays, vous ne le regretterez pas !
Et pour ceux qui ont tout suivi, j’espère que vous vous êtes autant amusés que nous !

A bientôt pour de nouvelles aventures !
Nous pensons que la production tient vraiment la bonne formule maintenant.
La conserveront-ils pour les prochains masters ?
Et quels maestros retrouverons-nous alors ?
En attendant de le découvrir, prenez soin de vous !

Je vous embrasse, ciao ciao ciao !

 

Lora.

3 réflexions sur « Elle en pense quoi Lora de ces Masters de N’oubliez pas les paroles’ ? »

  1. J’ai adoré .C’est tous les soirs un bon moment de détente et d’émotions. A ce jeu il faut de la mémoire et beaucoup de chance. Je regarde tous les soirs et je suis très contente de retrouver les grands maestros .

  2. Merci pour ces moments sublimes ! Des « supers maestros » avec une mémoire d’enfer et très sympathiques nous ont enchanté durant cette quinzaine.
    On attend chaque fois, avec impatience, les prochains défis des plus Grands !

  3. Les Masters c’est sensationnels. Avec ma femme on ne les ratent pas. Nous avons tous les 2 nos préférences je ne citerais pas ceux de ma femme mais moi c’est Aline, Lucile et un degré moindre Lucia et Violaine. J’ai BON GOUT……Nous regardons tous les soirs meme en vacances les émissions N’oubliez pas les paroles et quand une de mes favorites perd j’ai plus faim et j’en deviens irritable….Bonne finale soit dit et ceux des Masters les 16 sont vraiment forts et Hors normes, Ils connaissent toot.50,40,30, tout y passe INCROYABLE DES CRACKS…. Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *