‘Koh Lanta’ Cambodge l’analyse du premier épisode par Javier

L’analyse du fin stratége Javier

Vous aimez toujours savoir ce que pense un candidat qui a déjà participé à Koh Lanta des épisodes actuellement diffusés sur TF1.
Une saison de plus c’est Javier qui si colle !
Javier le candidat Belge de la saison 2012 et qui a publié cette année ‘Journal d’un aventurier de Koh Lanta’
Mais vous le connaissez, c’est un fidèle qui a son mot à dire à chaque saison de l’émission.
Pour cette saison, il a décidé de faire plus court, pour que ce soit plus agréable a lire.
Alors il en pense quoi Javier de cette nouvelle saison ?


Waouuuuuuuw quel premier épisode !
Vraiment ce que j’attendais de ce Koh-lanta, cette nouveauté de créer trois équipes va, je le pense, fortement épicer cette saison !

La tête de Kelly quand elle découvre qu’elle fait partie des bleus !
Je l’ai adorée d’ailleurs, on tient là un sacré personnage, et des « personnages » il y en a à la pelle cette année, difficile après ce premier épisode de sortir quelqu’un du lot.

Pour moi c’est un peu plus facile car j’ai cette déformation d’être attiré par les jaunes et aussi par les Belges et donc pour moi c’est coup double grâce à Sandro, devenu d’entrée de jeu le leader des jaunes.
Rien qu’avec ça, ma soirée était faite lol.

Nous avons donc :
Les rouges les Bokor : Bastien, Clémentine, Franck, Manuella, Marjorie et Yassin

Les jaunes les Sokka : Brahma, Corentin, Félicie, Maria, Sabine et Sandro
Les bleus lesTakeo : Dylan, Frédéric, Hada, Kelly, Mathilde et Yves

Ce premier épisode était, comme d’habitude, un peu plus long car comme tout le monde le sait, c’est la présentation de tous les aventuriers, mais il nous a quand même permis de comprendre que l’équipe jaune est pour le moment celle qui tient le plus la route, avec à la tête de cette équipe, l’un des beaux gosses de cette saison, « Sandro. » Il est pour moi le portrait-robot du candidat qui peut aller loin, mais bon seul l’avenir nous le dira.

Comme chaque année, vous et moi aurons nos coups de cœur.
Mis à part Sandro qui, par la force des choses, devient l’un de mes favoris, j’ai déjà bien aimé Yassin, qui après ce premier épisode me paraît être le plus puissant des hommes, j’ai adoré Kelly, c’est un piment vivant qui va certainement nous faire passer d’excellents moments et puis il y a Dylan, le candidat qui m’a bousillé mon premier épisode.
Pourquoi ?

Eh bien tout simplement parce que c’était mon premier coup de cœur, le genre de personnage décalé qui me donne envie de regarder cette émission.
En un seul épisode il a réussi à être emblématique grâce à ses mocassins GUCCI qui ont déjà fait le tour de tous les réseaux sociaux, mais au-delà de ces mocassins et de ces répliques déjà cultes « Bruce Lee, disait c’est en s’entraînant avec les plus forts qu’on devient plus fort ! » OU « j’ai voulu faire l’armée, j’ai fait l’armée. J’ai voulu être mannequin, j’ai fait mannequin, j’ai voulu faire KL, j’ai fait KL ! »
Il y avait là quelqu’un de touchant, quelqu’un qui aurait pu tant apprendre de cette magnifique aventure et surtout quelqu’un qui sportivement était probablement parmi les plus forts de cette aventure.
Je le regrette déjà mais bon, c’est ça Koh Lanta, c’est pour ça qu’on aime cette émission, car on sait que rien n’est jamais acquis et que c’est au moment où on s’y attend le moins que tout peut basculer.
Je pense que ce premier épisode donne le ton : cette saison risque d’être énormissime.

J’ai regardé ce premier épisode en compagnie de SANDRO, mais pas seulement puisque quatre générations de candidats belges étaient présents : le maître incontesté, MAXIME « l’homme au faux collier » MARIE et moi-même et GABRIEL le policier le plus connu de Belgique.
Je ne vous cache pas qu’au lancement du générique il y avait beaucoup d’émotion autour de cette table, on s’est tous regardés avec des yeux brillants, et sans dire le moindre mot. On se comprenait tous, Koh Lanta est une aventure qui marque a vie et nous sommes tous fiers d’appartenir à cette famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.