Javier revient sur son analyse de la deuxième émission de Koh Lanta

L'analyse du fin stratége Javier

Salut tout le monde,

Je voudrais revenir sur mon analyse précédente car j’ai été contacté par des candidats de cette saison, et par certains de leurs proches, qui ont trouvé cette analyse trop virulente, blessante envers certains candidats et en partie fausse par rapport à la réalité vécue sur place.

Je tenais tout d’abord à leur dire à tous, qu’en tant qu’ancien candidat ayant vécu l’aventure, je les respecte tous autant qu’ils sont. Quand je fais une analyse, je la fais aussi avec la vision d’un fan, pas seulement avec celle d’un ancien candidat. Ca me pose un petit problème car le fan que je suis n’a pas envie de mettre de gants alors que l’ancien candidat comprend exactement ce qu’ils peuvent ressentir.

Le ton que j’emploie dans mes analyses est donc un mélange des deux. Par exemple : quand je dis de Romain qu’il est gonflant, c’est ce que je pense réellement de lui dans le cadre du JEU. Croyez-moi, il n’y a rien de méchant là derrière, je parle du personnage « Romain » qui apparait dans le jeu et pas de la personne -que je ne connais d’ailleurs pas et que je ne me permettrais pas de juger. Dans le jeu, le fait qu’il aime prendre les devants et donner des ordres m’aurait probablement énervé et je me serais arrangé pour l’éliminer au plus vite, alors que dans la vie de tous les jours je suis certain de m’entendre très bien avec lui.

Ma propre expérience le prouve, mon ennemi numéro un pendant l’aventure, NAMADIA, est probablement, à l’heure actuelle, un de mes amis les plus proches, alors que dans le jeu nous ne pouvions même pas nous voir !

Je pense réellement ne pas être virulent dans mes analyses et respecter un maximum les candidats. Je ne fais qu’y exprimer mon ressenti après le visionnage d’un épisode et fais mes propres projections par rapport à des situations données. C’est pour ces raisons-là que je ne changerai pas ma manière d’analyser ces épisodes car toutes les critiques que je fais, je les fais sur des personnage d’un jeu et non pas sur des personnes réelles.

Ça ne veut pas dire que je suis toujours dans le juste, j’ai bien entendu le droit de me tromper, tout simplement parce que ne connaissant pas le déroulement exact de la saison, j’extrapole et tente de trouver ce qui constitue MA vérité.

En parlant de vérité, je voudrais en rétablir une par rapport à Céline car elle fait partie des candidats qui se sont faits malmener sur le net, et par le biais de cette analyse elle voudrait exprimer SA vérité. Elle s’est fait traiter de tous les noms parce qu’elle n’avait, soi-disant, pas assumé l’échec de l’épreuve des radeaux, or il est vrai que devant Denis elle l’a clairement assumé.

Elle n’a, par contre, pas supporté entendre dire qu’elle était tout le temps à la traîne alors que c’est uniquement dans la dernière parcelle de la natation que Lolo a créé l’écart, et c’est cela qu’elle tentait de défendre. (La vérité étant quand même que Céline a bel et bien fait perdre son équipe).

Je m’étais aussi permis de dire que Céline avait mis une belle carotte à ses coéquipiers en retournant la situation et en mettant toute la faute sur Lolo, voici sa réponse :
« La stratégie de mentir volontairement à mon équipe à laquelle vous faites référence (dans le but de me protéger) n’est pas dans mes valeurs et ça ne me serait même pas venu à l’idée. Ceci étant si je l’avais adoptée cela aurait peut-être choqué moins de monde… »

Dommage, j’aurais trouvé ça tellement mieux … En tout cas, c’est la stratégie que j’aurais moi-même adoptée. Je n’ai pas moins de valeurs pour autant, mais moi, si je vais à Koh-Lanta, c’est pour jouer le jeu à fond et sans me laisser déstabiliser, avec comme seul but d’aller au bout.

Je voudrais terminer par le cas Marius. Voici ce que j’écris la semaine passée :

« Alors que du côté rouge tout se passe dans le meilleur des mondes, c’est la grosse claque pour les rouges, pour moi et pour les milliers de personnes qui se sont présentées au casting et qui n’ont pas été retenues. Marius décide de quitter l’aventure. Pourquoi ? Comment est-ce possible ? Je suis furieux devant mon poste de TV »

C’est en grande partie le fan qui a écrit ça, car oui, avant d’avoir eu la chance de participer à Koh-Lanta, j’insultais chaque candidat qui osait abandonner l’aventure, estimant à chaque fois qu’il me volait la place.

Maintenant je sais à quel point le début de l’aventure est crucial et difficile à vivre. Moi aussi j’ai eu dur avec les caméras les premiers jours car elles m’intimidaient. On s’y fait très vite et on finit par ne plus les voir, mais ce n’est pas pour ça que je ne comprends pas la décision de Marius ! Je comprends que s’il ne prend pas de plaisir, il ne lui sert à rien de continuer – mais je me dois aussi de comprendre la réaction de ceux qui sont restés sur le carreau. Voilà j’espère avoir été clair, j’espère très vite faire la rencontre de mes nouveaux KOHPAINS

Le candidat Belge du dernier Koh Lanta et son bronzage 'Marcel'

Le candidat Belge du dernier Koh Lanta et son bronzage ‘Marcel’

26 réflexions sur « Javier revient sur son analyse de la deuxième émission de Koh Lanta »

  1. Effectivement c’est la vision des téléspectateurs en majorité qui pense comme toi.
    On voit le jeu..on critique. .on aime. .on est déçu des corportements des candidats. .nous jouons le jeu chez nous devant la tv également.
    Pour moi l’analyse est bonne car nous voyons et ressentons ce que l’on peut voir via la tv.
    Et oui moi aussi je suis en colère quand un candidat lâche aussi facilement et sans bonne raisons pour ma part. la stratégie fait partie intégrante jeu mais aussi que la valeur de certaines personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *