L’avenir des programmes Tv sera connecté et interactif.

Réseaux sociaux, interactivité, la tv sera connecté  .

Réseaux sociaux, interactivité, la tv sera connectée .

Depuis la nuit des temps le rêve de la TV est de faire interagir ses téléspectateurs avec ses programmes.
Les jeux Tv ont été dans les premiers, à aller à la rencontre de leur public, au travers des émissions comme ‘Le schmilblick’, les ‘Jeux de 20 Heures’, Intervilles …
Mais nous le voyons maintenant dans les ‘LT ou Live tweet’, des émissions où les commentaires se font en direct, sans filtre sur la toile et avec modérateur quand ils sont diffusés en bas de l’écran.
Le public attend beaucoup de cette interactivité.
Avoir l’impression de donner son avis, de participer, d’interagir avec l’émission.
La demande ultime d’un candidat de jeux TV :  jouer depuis son canapé, le rêve de tous les joueurs.
Car le canapé est l’endroit magique où nous avons tous, toujours les bonnes réponses !

M6 avec ‘What Do I Know !’ s’est essayé à l’interactivité,
les téléspectateurs avec leur tablette ou smartphone étaient au rendez vous,
pour jouer en même temps que les candidats en plateau. Mais l’application a dysfonctionné, les joueurs sont restés sur leur faim et ne sont pas revenus.
Pour l’avoir essayé, c’est frustrant de ne pas aller jusqu’au bout du jeu à cause d’un bug. Alors, en réaction on zappe, ce qui est très mauvais pour l’audience. Le service public avec France 3 et son émission « Seriez vous un bon Expert » l’avait aussi testé avec un flash code qui apparaissait sur son écran. Son smartphone permettait aussi de jouer en même temps que les candidats.
Mais la prochaine grande interactivité sera dans les votes aux émissions style ‘Radio Crochet’ de danse, de chant…., qui ne vont plus passer par les numéros surtaxés mais par les votes via les réseaux sociaux.
Le premier à le faire et à se servir des avatars des votants ce sera ‘Rising Star’,
qui affichera sur un grand mur, derrière les candidat, les images des connectés qui votent pour le candidat en train d’effectuer sa prestation.
Il est sûr que les votes seront faits plus pour voir apparaître à l’écran son avatar que pour la voix du chanteur … et ça va générer du buzz .
Mais vous vous dites que s’il n’y a plus de numéros surtaxés,
il y aura moins de rentrée d’argent.
Le producteur qu’est Arthur y a déjà pensé (comme beaucoup de producteurs),
et a trouvé la parade en collectant des infos personnelles des téléspectateurs et en les revendant, ou en ciblant la publicité qui lui est destinée.
Il ne faut pas oublier que la télévision est un business, même si devant notre écran,
nous ne voyons qu’un divertissement.
Tous les programmes sont créés pour générer de l’audience, qui générera à son tour des rentrées publicitaires … point de mécène simplement de l’industrie.
Mais revenons au jeux Tv et à leur interactivité,
il n’est pas possible d’avoir une interaction totale avec le programme de jeu.
Les candidats en plateau, les téléspectateurs sur leur canapé,chez eux, et les réactions en live des réseaux sociaux, pourquoi ça coince ? Car ce n’est pas du direct !
Tous les jeux sont enregistrés en salve pour en réduire le coût de production.
Et un jeu ne coûte pas cher à produire car 5 émissions sont tournées par jour. 1 jour de tournage égale une semaine d’antenne pour un jeu ‘quotidien’.
Peu de chance de voir dans les prochains mois, un jeu tv en direct, mais des jeux à la sauce interactive ça c’est sûr …plein de choses vont sortir, du pire comme du meilleur.
Et demain, en rentrant du boulot, vous vous choisirez un avatar, et vous vous retrouverez sur un plateau TV, avec votre animateur favori, et entouré d’un public lui aussi virtuel qui sera autour de vous à l’écran. Mais en réalité vous serez dans le métro pour rentrer chez vous après votre journée de travail, et votre femme commentera en direct, sur twitter, ‘Il est trop fort mon chéri LoL’ avant de vous susurrer dans le creux de l’oreille, dans la vraie vie : ‘à table, tout est prêt’ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *