Quand deux ‘Maestro’ de ‘N’oubliez pas les paroles de Nagui se racontent, l’interview de Franck par Lora

Lora Noplp

Bonjour tout le monde !

Comme vous le savez, un nouveau maestro a récemment fait son entrée dans le top 5 des plus grands maîtres de l’émission !
Malheureusement, comme vous le savez aussi, il a été détrôné la semaine dernière, après 42 victoires tout de même et toutes bien méritées !
Donc bienvenue à Franck et félicitations à lui pour son magnifique parcours !
Je ne sais pas vous mais moi, il m’a beaucoup touchée alors, en attendant les masters (vivement!), je lui ai posé quelques questions, afin de mieux le connaître, et de vous permettre aussi de mieux le connaître, merci à lui de s’être prêté au jeu 😉
J’ai découvert quelqu’un d’extrêmement sympathique, humain et drôle, comme je l’imaginais 🙂
Comme je le lui ai déjà dit, j’espère vraiment avoir l’occasion de le rencontrer en personne 😉

J’espère que cette petite interview vous plaira, je vous souhaite une très bonne lecture à tous, et prenez soin de vous !

Ciao ciao ciao !

Lora.


Lora : 
Comment tu te sens à la fin de toutes ces diffusions ?
Quel est ton ressenti général sur cette grande aventure ? Pas trop dur de descendre du nuage, pas trop brutal ?
Pas trop triste ?
Même si l’aventure n’est pas vraiment finie ^^ Qu’est-ce que ça fait d’être le 4ème plus grand maestro et d’être juste derrière notre Hervé national en nombre de victoires ?

Franck :
La diffusion de la dernière émission a été très forte en émotion pour moi.
J’ai pris conscience à ce moment là de l’aventure exceptionnelle que je venais de vivre. De plus, la production m’a fait la surprise de diffuser un résumé de mon parcours …
et là, ça m’a achevé !
J’ai fondu en larmes lol Revoir tous les visages des challengers, les duos, les confettis …. C’était très fort .
Les deux jours qui ont suivi, j’ai été inondé de messages tous plus touchants les uns que les autres…J’ai ressenti un petit vide, un petit blues comme à la fin d’une belle aventure.
Mais je ne peux pas dire que c’était de la tristesse…
Et puis je me dis que je vais retrouver tout ça dans quelques mois pour les masters donc ça me redonne le sourire et le moral.
Je ne réalise pas vraiment que je suis dans le top 5 des maestros. Ce sont les gens qui me répètent sans arrêt qu’ils ont été impressionnés par ma performance…mais moi je vois surtout le chemin qui me reste à parcourir pour être au niveau des autres grands maestros.

Lora :
Tu n’étais pas trop épuisé à la fin des tournages ? Combien de journées de tournage représentent 42 victoires ?

Franck :
Lors de la dernière journée d’enregistrement, j’étais complètement épuisé ! (et ça se lisait sur mon visage).
Il y a eu en tout 5 journées d’enregistrements (dont une où l’on a enchaîné 14 émissions d’affilé).
Physiquement et mentalement, il faut être très résistant.
Je ne sais pas comment j’ai tenu le coup, j’étais seulement heureux d’être là.
A chaque victoire, je me disais «  super, je vais pouvoir m’éclater encore pendant 30 minutes de plus ».
Mais ce dernier jour, je savais que j’allais partir !
Je n’arrivais plus à me concentrer, je faisais les mauvais choix de catégories et de chansons.

Lora:
On sait que tu avais beaucoup travaillé avec Elfi, qui a été maestro aussi, avant les castings, avant les tournages. Combien de chansons avais-tu révisé ?
Tu t’attendais à gagner et surtout à aller aussi loin ?
Tu y croyais ?
Tu avais un objectif ?
Tu visais le top ?

Franck :
Après mon premier passage en 2015 , j’ai commencé à lister dans un cahier les artistes masculins, féminins, groupe, etc…et leurs titres les plus connus.
Je me suis dit que j’avais 2 ans pour m’y mettre 😉
De temps en temps, j’apprenais une chanson ou deux, mais je n’étais pas très assidu. Et puis, Elfi m’a dit qu’elle préparait son retour : Cahiers, répétitions, playlist dans la voiture, au travail…
Je me suis dit «  wow, elle prend ça très au sérieux quand même ». ça m’a mis un peu la pression car j’ai réalisé que mes révisions n’étaient vraiment pas à la hauteur !
Puis, Elfi est passée à l’émission et elle a cartonné ! (3 émissions, 3 victoires à 20 000 €) ! J’étais scotché ! (Même si ça ne m’a surpris sachant le travail qu’elle avait fourni)
Ça m’a sur-motivé !
J’ai listé environ 300 chansons qui passent à l’épreuve de « La même chanson » et je me suis mis au travail sérieusement !
Je les ai apprise, une par une, le soir, les weekends, pendant les vacances (au grand désespoir de Sébastien 😉 ).
J’ai fait un gros travail de recherche aussi sur internet pour les textes, les vidéos, et j’ai recoupé tout ça avec les cahiers qu’Elfi m’avait prêtés.
Malgré tout, on ne peut jamais être sûr de l’exactitude des textes que l’on apprend.
Cette période intensive a duré environ 6 mois.
Je n’en parlais pas trop à mon entourage.
Les gens ne comprenaient pas pourquoi je faisais ça.
Mais moi, j’y croyais. Je savais que je pouvais le faire avec du travail et si la chance me souriait ( car il en faut à ce jeu)
Sébastien était un peu exaspéré mais il m’a laissé aller au bout de mon rêve (ou de mon délire lol) Elfi était toujours là pour me dire : « ça va le faire ! continue ! »
Évidemment, malgré tout le travail, on n’est jamais certain que cela va passer. C’était ma 2ème participation et je savais que je n’aurai pas d’autre opportunité de participer. Ce qui me faisait le plus peur, c’est d’être envoyé dans le fauteuil par le maestro en place (Julie en l’occurrence) et de ne jamais en sortir, de ne pas pouvoir défendre mes chances.
Mon objectif de départ était de redevenir maestro, de gagner plus que la dernière fois ( donc plus que 2000) et de m’éclater. Je n’imaginais pas une seconde être capable de réaliser un tel parcours.

Lora : 
Pour resituer un peu pour les lecteurs, quel âge as-tu ?
Que fais-tu dans la vie ?
Tu es chanteur ?
Tu vis où ?
Avec qui ?
Tu as d’autres passions que la musique et le chant ? D’ailleurs, d’où te vient cette passion ?
Tu voudrais en faire ton métier principal ?
As-tu déjà sorti un album, EP, single… ?
Tu aimerais le faire ?
Pour les fans : une page, un site à suivre en particulier ?

Franck:
J’ai 39 ans. Je suis professeur des écoles depuis 18ans déjà …
Je suis brigadier, c’est-à-dire que je sillonne les routes de Moselle pour remplacer les collègues qui partent en stage.
Je suis marié à Sébastien qui est fleuriste.
La musique a toujours été présente dans ma vie.
Je suis fan de beaucoup d’artistes, j’adore aller aux concerts et j’ai toujours été accro à toutes les émissions de télé-crochet (nouvelle star, star ac ,pop star etc …. 😉
Par contre, je ne suis pas chanteur.
Je n’ai jamais chanté en public (avant de participer à NOPLP).
J’avais dû faire 1 ou 2 karaokés dans ma vie … et encore, en fin de soirée, quand il n’y a plus trop de monde dans la salle lol
Je me suis découvert un vrai plaisir à chanter avec les zicos et à partager des émotions avec le public.
C’était fantastique.
Mais c’est un vrai métier et je ne compte pas me lancer dans cette voie.
Je vais essayer de prendre quelques cours de chant pour apprendre à placer ma voix, à choisir la bonne tonalité et à ne pas me fatiguer la voix quand je chante car je n’ai aucune technique et cela a été difficile pour moi dans l’émission d’enchaîner les chansons pendant 12 heures d’affilé.

Lora:
Comment s’étaient passés ton casting téléphone, puis ton casting physique ?
Qu’avais-tu chanté ?
Où l’avais-tu passé ?
Quels casteurs t’ont accueilli ?
Combien de temps as-tu attendu avant d’avoir la réponse positive ?
Combien as-tu passé de castings ?
Connais-tu les scores que tu avais alors réalisé ?

Franck :
J’ai passé le 1er casting un peu par hasard, par défi.
J’étais fan de l’émission et Seb me disait « tu devrais y aller, je suis sûr que tu serais pris » Alors, je me suis lancé.
J’avais chanté « Tous les mêmes » au téléphone.
Et j’ai été invité à me présenté au casting à Metz.
L’épreuve écrite passée, j’ai chanté les cactus de jacques Dutronc.
J’étais un peu stressé, mais je me suis lancé et je me suis amusé. 4 mois plus tard, on m’appelait pour aller sur le plateau.

Pour ma deuxième participation, j’ai dû attendre 2 ans pour pouvoir me représenter et repasser par toutes les étapes.
Je l’ai passé à Nancy cette fois, car je n’étais pas dispo pour celui de Metz.
A l’épreuve écrite, j’ai dû faire 175 ou 185 points / 200 d’après ce qu’une autre candidate m’a dit. J’ai chanté « Le loir et cher » de Delpech cette fois.
J’étais beaucoup plus à l’aise que la première fois. J’ai été appelé au bout de 3 mois .

Lora :
Petit rappel : tu étais déjà venu à l’émission, tu avais même déjà été maestro.
C’était quand ?
Contre qui ?
Que s’est-il passé ? Combien avais-tu gagné ?
Tu avais affronté un grand maestro ?

Franck:
J’avais participé à l’émission le 7 décembre 2015. J’avais gagné contre la maestro Laura Cocault (qui est devenue une copine depuis 😉 ) Ensuite, j’avais gagné une 2ème émission contre Sophia (qui elle aussi est devenue une copine d’ailleurs lol) et pris 2000 € à la finale.
Je m’étais incliné à la 3ème émission contre David, un maestro qui n’est resté qu’une seule émission. La chanson de Goldman « Là-bas » m’a été fatal e ! lol
Elle m’avait été proposé pour 50 points et ce fût le black out complet …je m’en suis voulu longtemps de mettre trompé sur cette chanson. Mais finalement, le fait que je ne gagne pas plus que la somme limite (5000 €) m’a permis de retenter ma chance et de vivre cette incroyable aventure la deuxième fois … un mal pour un bien 😉

Lora :
Ton amoureux ainsi qu’Elfi t’ont accompagné aux tournages ^^
Le reste de ta famille était au courant de ton casting ?
De ton passage ?
De tes victoires ?
Ils étaient confiants, ils étaient contents pour toi ?

Franck :

Les seules personnes au courant étaient mes 3 accompagnants et mes parents (qui avaient la garde de nos 2 toutous pendant qu’on était sur Paris).
Enfin mes parents savaient que j’avais gagné puisque je retournais régulièrement à Paris, mais ne connaissaient ni la somme ni le nombre de victoires.
Je ne l’avais dit à personne.
Ni même quand je revenais sur Metz entre 2 enregistrements : je reprenais le boulot, comme si de rien été … c’était difficile de ne rien dire car j’avais envie de le raconter à tout le monde !!!
Mais j’ai réussi à garder le secret jusqu’à la diffusion.
ça a été vraiment une énorme surprise pour tout le monde !

Lora :
Que vas-tu faire de tes gains ?
En as-tu déjà utilisé une partie ?

Franck :
Lol non je n’ai rien dépensé encore car ….
Je n’ai pas encore reçu l’argent 😉 Il y a un délai de quelques semaines je crois 😉
On va surtout utiliser les gains pour un apport immobilier quand on partira dans le sud. Ça va nous permettre d’accélérer considérablement notre projet de vivre à Nice !
Je dis souvent que l’émission a été un accélérateur de vie et de bonheur !!! 😉

Lora : – Qu’est-ce qui a changé depuis l’émission ?
Toi ?
Ton entourage ?
Les gens te reconnaissent dans la rue ?
Sur les réseaux ?
Que te demandent-ils surtout ?
Des autographes, des photos ? ^^
En général, sont-ils sympas avec toi ?

Franck :
Depuis les diffusions, c’est un peu la folie …
Dans les écoles où je passe, tout le monde me reconnaît : élèves, collègues, parents …
On me demande sans arrêt des selfies et des autographes.
On me félicite beaucoup dans la rue.
Les gens sont contents pour moi.
Ce sont toujours des encouragements, des félicitations, c’est toujours bienveillant ! C’est un peu étrange de se sentir observé, mais je comprends tout à fait car je suis pareil.
Quand je vois quelqu’un qui est passé à la télé, je le reconnais aussitôt et je donne un grand coup de coude à mon voisin en disant « t’as vu qui c’est ??? » donc maintenant, j’ai la monnaie de ma pièce ! Lol

Les messages sur internet ont été également extrêmement nombreux.
J’ai reçu des messages très touchants de personnes des 4 coins de la France.
Après, sur les différents sites, j’ai eu droit aussi à mon lot de critiques et de messages pas très cool mais je m’y attendais. On ne peut pas plaire à tout le monde.
J’essaye de ne garder que le positif

Lora :
As-tu hâte aux masters ?
De rencontrer les autres grands maestros ?
Un ou une en particulier que tu as hâte de rencontrer ?
Que tu aimerais « affronter » ?
Pas trop intimidé ou stressé ?
Es-tu prêt ? Vas-tu te préparer de nouveau avec Elfi ? ^^ Peut-être un ou une maestro que tu connais déjà personnellement ?

Franck :
J’ai vraiment hâte d’être aux masters.
Pendant la diffusion, d’autres maestros m’ont contacté sur les réseaux sociaux.
Je leur ai envoyé une invitation aussi.
Je discute régulièrement avec Toni, Héloise, Elodie…et j’ai reçu des messages de félicitations de la plupart d’entre eux. Il y a une semaine, j’ai eu la chance d’être invité à une soirée Karaoké avec beaucoup de grands maestros : j’ai rencontré Elodie, Hervé, Soriana, Lucile, Sarah, Nathalie, Dorian, Laurent, Héloise et Johanna .
C’était vraiment une soirée incroyable !
J’avais l’impression de les connaître déjà, comme des vieux copains.
Je pense qu’on va vraiment bien se marrer aux masters !
Il me tarde de rencontrer les autres Violaine, Toni, Franck, Aline, Gauthier et Julien.
J’ai déjà rencontré Denis car on est du même coin et j’ai aussi rencontré Aline (la nouvelle) lors d’un enregistrement où elle était revenue pour recevoir un joli bouquet de fleurs 😉
Pendant cette soirée, j’ai rencontré d’autres candidats qui avaient eux aussi été maestros : Gaelle, Laura, Cyndelle, Nora, Pascal … C’est fou comme le fait d’avoir participé à cette émission rapproche les candidats. C’est vraiment comme une grande famille.
Pour les masters, évidemment je vais me remettre au travail.
Si on ne travaille pas, les chansons s’en vont aussi vite qu’elles sont arrivées 😉
J’ai fait une petite pause dans les révisions histoire d’écouter autre chose que de la variété française.
Mais les vacances scolaires approchent et je vais me remettre au boulot pour affronter les autres maestros qui sont très très costauds !
Je vais organiser mes révisions comme la dernière fois, c’est-à-dire seul, à mon rythme. Puis prévoir des journées « interrogation » en présence d’Elfi !
C’est un peu ma « Cruella » à moi Lol


Lora:
Moi je le sais déjà bien sûr mais comme c’est la question qui vient toujours en premier à l’esprit des gens, je vais quand même te la poser pour les fans ^^ : il est sympa Nagui ?
L’ambiance générale au casting, sur le plateau, en coulisses, est-elle aussi chaleureuse et enthousiaste qu’elle en a l’air à la télé ?
Tu t’es toi-même senti à l’aise ?

Franck:
Lol Comme je l’ai dit à la dernière émission « OUI ! il est sympa Nagui ! ».
Enfin, je sais qu’il n’aime pas que l’on dise cela de lui.
Il dit toujours « ça dépend avec qui ».
Mais en tout cas, avec moi, il a été adorable. Il était vraiment content quand j’arrivais à me lâcher sur une chanson ou à monter dans l’échelle des gains.
Et quand je faisais « Zéro » il m’engueulait un peu hors antenne du genre « tu vas pas me faire ça à chaque fois quand même !
Tu prends les initiales quand elles ne servent à rien ! Il faut avoir confiance en toi ! »
Le feeling est tout de suite passé avec lui.
J’avais juste à le regarder et je savais déjà qu’il allait me vanner sur une fausse note, une tonalité ou sur mes fringues ….
Mais on a bien rigolé.
Je crois qu’on a un humour très proche et beaucoup de références en commun.
J’avais l’impression d’être avec un pote.
Quand à l’équipe de casting … que dire ! Ils sont tellement adorables ! Toujours le sourire, la pêche, le petit mot qui va bien. Ils s’occupent super bien de nous et je les aime fort !!! 😉

Lora :
Un moment que tu te rappelles en particulier ?
Que tu préférerais oublier ?
Qui t’a marqué, touché, ému, ennuyé, embêté, embarrassé ? Un que tu as préféré ?
Un que tu regrettes ?
Tu as gardé contact avec certains de tes challengers ?
Certains téléspectateurs ont parfois été déçus que ta cagnotte ne soit pas plus « proportionnelle » en quelque sorte à ton nombre impressionnant de victoires. Est-ce ton cas ?
Est-ce que ça t’a agacé parfois ?

Franck :
J’ai vécu tellement de choses au cours de cette aventure.
Je n’ai pas vraiment de regrets.
Bien sûr, parfois je me dis que sur telle ou telle chanson, j’aurai pu faire mieux …
mais c’est plus facile à dire dans son fauteuil que sur place.
Avec le stress et la fatigue, on se trompe sur des chansons qu’on connaît par cœur. Pendant la finale, quand les mots s’écrivent, parfois on doute de tout … c’est très différent de chanter des mots et de les voir écrits … tout d’un coup, on leur donne plus de sens et on se dit «  est-ce que c’est vraiment ce qui est dit dans la chanson ou non ?? »
A chaque fois que j’ai été trop sûr de moi … j’ai fait zéro ! Lol
Sur Balavoine (mon fils ma bataille) et David et Jonathan (Est-ce que tu viens pour les vacances) , je me suis dit en les voyant « Ah voilà une chanson à 20 000 ! »
Et puis…manque de concentration ou suffisance…j’ai fait zéro sur les 2.
J’étais déçu mais bon, il y a eu d’autres occasions de faire tomber les confettis alors c’est oublié 😉
Après, il est vrai que j’ai trouvé les chansons proposées en finale parfois difficiles.
Mais c’est le jeu.
Je crois que c’est bien que l’épreuve finale se durcisse un peu : il faut les mériter ces 20 000 € ! lol
Je ne regrette rien.
J’ai gardé contact avec beaucoup de candidats.
Il est prévu que j’en revois certains qui habitent près de chez moi en Lorraine.
Et sur les réseaux, je n’ai pas réussi à retrouver tout le monde.Côté « émotion » … il y a eu beaucoup de moments forts !
Je retiendrai :
La première victoire contre Julie avec la clochette qui m’indique que je redeviens Maestro.
La remontada sur Papaoutai alors que j’ai plus de 70 mots de retard.
Les premiers 20000 décrochés sur « Quelques mots d’amour » de Berger
Les larmes de mon chéri quand Nagui nous annonce qu’on part en voyage de noces à Venise 😉
La 1ère chanson que j’ai réussi à chanter en entier «  La musique de Nicoletta » contre Vince (un super candidat)
Le Dîner de Bénabar !
Je n’arrivais jamais à me souvenir du dernier couplet à la maison … et là c’est revenu tout seul … c’était magique !
Le moment où Nagui m’annonce que j’entre aux masters … puis que je suis 4ème.
La dernière émission où je dis au revoir à tout le monde. ..j’avais du mal à cacher mon émotion.

Lora : 
Tu as déjà été contacté par la presse, la radio… ?
Tu as donné des interviews ?

Franck:
Oui !
pendant l’aventure, j’ai été contacté par quelques médias : Téléloisirs, le républicain lorrain, Metz today.
J’ai eu plusieurs articles dans la presse locale…et je me suis même vu dans Télépoche !
Ça a beaucoup fait rire mes amis lol

Lora :
As-tu des conseils, des astuces à donner aux futurs candidats et challengers pour réussir le casting et pour réussir à devenir et surtout à rester maestros ?
Comment et quoi réviser par exemple ?
Quelle attitude adopter au casting, et sur le plateau ?

Franck :
Pour le casting, je dirais qu’il faut s’amuser.
Ce n’est pas un examen.
Les casteurs veulent des sourires, des gens qui s’amusent, qui ont envie de chanter et de partager.
On n’est pas là pour se mettre en avant ou écraser les autres, au contraire.
Moi je n’étais vraiment pas le meilleur chanteur de la salle, loin de là…mais j’avais tout le temps le sourire car j’étais heureux d’être là.
Je pense que c’est ce qui a fait la différence.

Pour rester maestro, il faut bosser un maximum de chansons, regarder tous les replay…et avoir de la chance aussi !!!
Moi, j’avais une bonne étoile au dessus de ma tête pendant toute mon épopée ! 😉

Lora : 
Quels sont tes projets maintenant ?
En attendant les masters ^^

Franck :
Là je n’ai pas de projets particuliers.
J’ai repris mon quotidien.
Je profite des retombées de l’émission et de l’accueil que me font les gens.
C’est que du bonheur !

Lora: 
As-tu participé à d’autres jeux, d’autres émissions télé ?

Franck:
J’ai toujours été très fan des jeux de Nagui.
J’aurai adoré participer à « Que le meilleur gagne » ou «  N’oubliez pas votre brosse à dents » mais j’étais trop jeune à l’époque.
J’ai déjà participé à « Tout le monde veut prendre sa place » en 2008.
Mais je n’avais pas été très brillant…


Merci à Franck et à Lora pour ce superbe article,
j’espère que Lora aura d’autres interviews d’autre ‘Maestro’,
Les ‘Maestro’ parlent au ‘Maestro’, un nouveau titre pour une nouvelle rubrique ?
ça ne tient qu’a Lora !

Classement des 24 plus grands 'Maestro' de 'N'oubliez pas les paroles'

ClassementMaestroNombre
de
Victoires
Gains en €uros
143410 000€
2Hervé45361 000€
3Violaine Noplp25242 000€
4Lucile noplp28202 000€
542189 000€
629185 000€
7Denis Noplp19184 000€
822177 000€
931169 000€
1013162 000€
11a20161 000€
1220159 000€
13Elodie noplp15155 000€
14a20150 000€
15Franck noplp10141 000€
1630135 000€
179122 000€
18Dorian Noplp de nagui21114 000€
1923110 000€
20a21100 000€
212099 000€
22a893 000€
23Lucia noplp1689 000€
241183 000€

Une réflexion au sujet de « Quand deux ‘Maestro’ de ‘N’oubliez pas les paroles de Nagui se racontent, l’interview de Franck par Lora »

  1. Un vrai régal toutes ces émissions avec un candidat franc, sympa, pas prétentieux, qui s’amuse et donne envie de l’accompagner..déçue par son départ mais tellement heureuse qu’il puisse réaliser son projet; Il n’a pas eu beaucoup de chance sur les chansons à 20 000….je voudrais le voir avec Hervé mais, à la limite, sans histoire de gain…. je l’embrasse de tout coeur et lui souhaite plein de bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *