Comment réussir à devenir ‘Maestro’ dans ‘N’oubliez pas les paroles’ de Nagui ?

Lora NoplpQui mieux qu’un ‘Maestro’ peut vous expliquer comment devenir ‘Maestro’ ?
Et c’est Lora qui si colle.
On remarque de plus en plus que les ‘Maestro’ qui sont dans le ‘Top 10’ sont des ‘Maestro’ qui ont vraiment travaillé leur sujet avant d’arriver sur le plateau des enregistrements de l’émission.
Mais je laisse la parole à Lora que je remercie et qui va vous expliquer tout cela.

Bonjour tout le monde !
C’est de nouveau Lora, l’une de vos maestros de N’ Oubliez Pas Les Paroles !

Il y a quelques temps, je vous avais donné quelques conseils afin que votre casting se déroule le mieux possible.
Aujourd’hui, on m’a donc demandé de vous donner quelques conseils afin de mettre toutes les chances de votre côté pour devenir maestro.


Tout d’abord, bravo à vous d’avoir réussi votre casting et bienvenue dans l’émission !
Premier conseil : n’attendez pas de recevoir le fameux appel téléphonique de confirmation pour commencer à vous préparer.
Tout simplement parce que, autant le délai de réception du verdict final peut parfois être un peu long, autant le délai entre la réponse positive et le début des tournages est généralement, lui, assez court. Alors prenez du temps pour réviser avant.
Visionnez donc l’émission le plus souvent possible, cela vous aidera à apprendre les paroles des différentes chansons les plus diffusées, et à réaliser quels sont vos points forts et quels sont vos points faibles. Une fois que vous avez déterminé ces derniers, vous pourrez alors choisir soit de vous concentrer principalement sur vos points faibles en priorité, soit au contraire de renforcer un peu plus vos points forts. Ou bien vous pouvez encore décider d’essayer de travailler les deux. C’est à vous de choisir la meilleure stratégie à adopter pour vous.

Ensuite, listez les chansons diffusées par l’émission et lisez, relisez les paroles, bref apprenez ou révisez. Vous pouvez aussi les inscrire dans des cahiers, comme l’ont fait certains des plus « grands » maestros, ou encore les imprimer et les répertorier dans des classeurs. Entraînez-vous, mettez-vous en situation, seul(e) ou en public, selon votre préférence. Dans votre salle de bain, votre salon ou le bar-karaoké de votre quartier, peu importe. N’hésitez pas également à solliciter l’aide de vos proches.
Visionnez ces chansons le plus souvent possible sur des chaînes musicales comme YouTube, par exemple. Il existe aussi des playlists sur Internet et sur les réseaux sociaux regroupant la plupart des titres les plus souvent diffusés par l’émission, notamment sur Facebook ou encore Spotify, entre autres.
Si vous souhaitez plus de conseils, vous pouvez également échanger sur des forums et/ou intégrer des groupes de fans de l’émission. D’anciens candidats y livrent souvent leurs propres expériences et leurs témoignages personnels, qui peuvent se révéler très instructifs.
Préparez-vous bien sûr, mais ne vous mettez pas trop de pression non plus. Car la pression entraîne du stress et le stress n’est pas bon pour la mémoire. La confiance peut vaciller très facilement quand on passe de son salon à un plateau de télévision, sous des projecteurs, un micro à la main, devant des caméras et un public, accompagné(e) de véritables musiciens, face à un animateur connu, aussi sympathique et bienveillant soit-il. Or, vous aurez besoin de toute votre mémoire et de tous vos moyens le jour J. Alors ménagez-vous et ne vous rajoutez pas de difficultés. Détendez-vous et surtout, faites une bonne cure de sommeil. En effet, l’enchaînement des tournages est souvent éreintant, physiquement et mentalement, et la fatigue se révèle souvent très nocive pour la concentration.
Le jour J, venez seul(e) ou accompagné(e) de vos proches, il n’y a aucune obligation. Là aussi, c’est à vous de choisir ce qui vous conviendra le mieux, ce qui vous donnera, selon vous, le plus de chances de passer un bon moment. Le fait de vous sentir bien est très important et influencera fortement l’issue de votre participation. Suivez vos intuitions, faites-vous confiance et soyez vous-même.
Au moment du jeu, n’hésitez pas à prendre des risques.
Mais des risques « intelligents », que vous êtes sûr(e) de pouvoir contrôler ou tourner à votre avantage, pas des choix « suicides ».

Rappelez-vous aussi que ce n’est pas un concours de chant, tout le monde peut faire des fausses notes de temps en temps, le principal étant, ici, d’avoir les bonnes paroles. Ainsi, en cas de doute lorsque la chanson s’arrête, essayez de réfléchir le plus vite possible et proposez quand même des paroles, toujours, même si votre idée vous paraît folle. Personne ne vous jugera ni ne vous reprochera d’avoir essayé, au contraire. En plus, de cette façon, vous vous éviterez des « regrets » potentiels. Et puis, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut fonctionner !

Lors de l’épreuve de « La même chanson », qui peut être angoissante, je vous conseille de fermer les yeux afin de conserver au mieux votre concentration. Certains de mes collègues maestros ont confié que se focaliser sur une marque sur le sol, un détail au fond de la salle, une personne dans le public, pouvait aussi aider pour continuer quand les paroles disparaissent.
Pour finir, suivez bien les consignes dans les coulisses et sur le plateau. Et, enfin, profitez du moment au maximum, c’est le vôtre. Amusez-vous et montrez-le sans en faire trop. Restez naturel(le). Faites également preuve d’humour et d’autodérision.

Tous ces conseils sont une petite conclusion de ma propre expérience et des points qui m’ont aidées mais aussi de ceux que j’aurais dû, je pense, travailler davantage, notamment lors des deux masters auxquels j’ai participé. J’espère donc que cet article vous sera profitable.

Tout au long de mon aventure, je me disais que j’étais surtout là pour prendre du plaisir et que s’il est écrit quelque part que je dois participer à l’émission, cela se produirait quoiqu’il arrive. En ce qui concerne mes premières émissions personnelles, cette façon de penser ne m’a pas trop mal réussie je trouve ^^ C’est d’ailleurs dans le même état d’esprit que Sarah est récemment venue participer aux derniers masters. Elle était tellement persuadée de perdre face aux autres maestros, malgré ses solides connaissances évidentes, qu’elle désirait surtout profiter de l’instant au maximum. Cette humilité a certainement aussi beaucoup contribué à sa victoire.

Dans tous les cas, quelque soit l’issue de votre passage à l’émission, gardez à l’esprit que l’expérience que vous vivez est unique et que le simple fait de pouvoir participer est une chance et une performance. Cette aventure ne vous apportera que du positif. Alors savourez-la.

Merci de m’avoir lue à nouveau.
Je vous souhaite bonne chance à tous !
En attendant, prenez soin de vous et peut-être à bientôt !
Ciao ciao ciao !

Lora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *