On a testé pour vous le nouveau jeu de C8 présenté par Julien Courbet ‘La télé même l’été, le Jeu’

Une fois de plus, j’ai enfourché mon fier destrier, pour monter à la capitale et tester pour vous le nouveau jeu de C8, présenté par Julien Courbet, que vous retrouverez dès le lundi 17 juillet, en lieu est place de la quotidienne. ‘La télé même l’été’, sous le même nom.
Les tournages se sont déroulés à Boulogne Billancourt au Studio Canal Factory
Normalement 5 émissions sont tournées par jour, c’est-à-dire une journée de tournage pour une semaine de diffusion.
C8 pour cet été a commandé à H2o 15 émissions du jeu,
ce qui nous fera 3 semaines de diffusion à partir du 17 juillet…

Les Castings:
L’équipe de casting est formée de Margaux et Manu de ‘Jim Cast’, société de casting qui caste entre autre, l’émission phare de TF1 Koh Lanta.
Ils ont eu peu de temps pour trouver les candidats, d’autant plus que chaque émission est très candidatovore !
Pour chaque enregistrement 5 candidats sont en lice, 4 nouveaux, plus le champion de l’émission précédente, ça fait une soixantaine de candidats à trouver au final pour cette session d’enregistrements.

Beaucoup de candidats viennent de la région parisienne, ce qui est compréhensible, car aucun frais n’est remboursé par la production, une fois de plus les provinciaux en sont de leurs poches, mais c’est annoncé dès le début des castings, les provinciaux y vont en toute connaissance de cause.
Par contre les pré-castings n’ont généré aucun frais, les castings se sont déroulés par téléphone et l’envoi par le candidat d’une vidéo de présentation.

Le Tournage :
Sur ce tournage, nous avons vu des candidats connus des téléspectateurs qui ont à leur palmarès quelques jeux TV et de nombreux lecteurs du blog qui ont été candidats.
Ce fut une occasion de papoter avec eux, c’est toujours très agréable de vous rencontrer.
Les candidats qui tournent le matin sont convoqués à 7h30
Ils sont accueillis par les casteurs qui les ont castés, Margaux aux yeux de biche et Manu à la coiffure improbable, tous deux adorables et qui vont s’occuper d’eux tout le temps et veiller à ce qu’il ne leur manque rien.
Tous les candidats qui vont tourner les deux premières émissions sont installés dans la même loge et ont le temps de faire connaissance.
Si les candidats ont un petit creux, une table bien garnie pour grignoter en attendant leur passage ainsi qu’un retour plateau sur un grand écran permet de voir l’émission en cours d’enregistrement.


Mais le temps passe vite, maquillage, coiffure, le producteur vient nous expliquer les règles et les différentes phases de jeu.
Les chroniqueurs gentiment viennent nous saluer.
Signature des contrats, un grignotage, une canette de soda et c’est parti, il faut descendre dans l’arène.
À l’entrée du plateau, Julien Courbet, fait une pause entre deux émissions, très actif sur son smartphone, il nous adresse un bref bonjour et revient à ses occupations.

On nous équipe des micros sans fil et on nous place autour de la table en face des chroniqueurs Capucine Anav, Gilles Verdez, Maxime Gueni, Damien Canivez et François Viot qui a pris la suite de Bernard Montiel, qui a enregistré les 10 premiers numéros et qui doit être parti sans doute peaufiner son bronzage !
François Viot, Bernard Montiel, ont le rôle qui se rapproche de ce qu’était maître Capello aux jeux de 20 heures. Ils donnent plus d’explications sur certaines réponses du jeu.

Le jeu est d’une durée d’ 1h30 et se déroule en 3 manches et une finale.
À chaque manche le candidat qui a fait le moins de points est éliminé.
S’il y a des ex æquo, ce sera une courte paille, plus communément appelé ‘La zapette’,
Plusieurs télécommandes sont alignées on ne voit pas leur taille, celui qui tire la télécommande la plus courte perd.
L’animateur devenu spécialiste du ‘one man show’ se concentre, top générique.
Le jeu commence par une présentation des candidats, soit par eux-mêmes, sur une musique d’ascenseur, soit ce sont les chroniqueurs qui si collent.
Ce qui est troublant, pour éviter sans doute les effets de larsen, Julien Courbet n’est pas sonorisé, on n’entend pas ce qu’il dit, couvert par la musique, on sourit, on applaudit, pourvu qu’on entende les questions, lors du jeu !

La première manche !
Celle qu’il ne faut absolument pas perdre, car le candidat qui fait le moins de points est éliminé et quitte le plateau.
Tous les chroniqueurs, les uns après les autres doivent vous faire deviner, le titre d’une émission, d’un animateur, d’une série… le plus possible en 60 secondes.
Chaque bonne réponse apporte un point.
Mais pour compliquer l’affaire, 3 mots sont interdits, ainsi que les noms propres.
Si le chroniqueur a le malheur de les employer, il est éliminé et ne peut plus jouer, si tous les chroniqueurs sont éliminés, le jeu est fini pour le candidat.
Si un chroniqueur ‘patine’ un peu, pour faire découvrir le mot, le candidat dit ‘NEXT’
et c’est le chroniqueur suivant qui si colle !
Mais il est important d’avoir un maximum de point, car celui qui a le plus de points à l’issue de cette première manche, a l’avantage de choisir avec quel chroniqueur il sera en duo pour la suite du jeu.
Une fois les binômes candidats/chroniqueurs formés,
Tout le monde change de place pour que les binômes candidats/chroniqueurs soient côte à côte pour toute la durée du jeu.

Deuxième Manche : ‘Et après ?’

La nouvelle épreuve, si vous suivez ‘Touche pas à mon poste’ vous la connaissez, c’est une vidéo qui a fait le buzz sur internet on diffuse le début et il faut que vous découvriez la suite, cette manche s’intitule d’ailleurs ‘Et après ?’.

Quatre suites vous sont proposées, A, B, C, D , nous devrions dire 3 car la D est toujours la réponse ‘Humoristique’.
Tout le monde joue en même temps et note la réponse sur une ardoise qui est retournée au top de Julien Courbet.
À la fin du jeu celui qui a le plus mauvais score est éliminé, mais reste en plateau.
Là il est important d’avoir le meilleur score car si vous êtes en premier, vous avez le choix du thème sur lequel vous serez interrogé.

Troisième Manche : ‘il sait ou il ne sait pas
Le nom de cette Manche, ‘il sait ou il ne sait pas’.
Les trois candidats qui restent en course, se voient proposer 5 thèmes, celui qui a le plus de points choisit en premier et ainsi de suite.
Les sujets portent toujours sur les médias, animateurs, chaînes, séries, programmes…
Le candidat pourra s’il le désire utiliser une seule fois le chroniqueur avec lequel il est en binôme pour répondre à sa place.
Si le candidat répond bien il a un point en plus, s’il répond mal un point de moins.
Les deux meilleurs scores accèdent à la finale

 

La Finale : ‘ou pas’
Même à ce stade rien n’est joué, toujours le même principe, le candidat qui a le plus de points choisit le thème qui l’intéresse.
Il faudra en 60 secondes donner le plus de bonnes réponses, car là aussi, une bonne réponse, un point de plus, une mauvaise un point de moins.
C’est une réponse binaire ‘c’est ou c’est pas’ exemple présentation d’une émission en Duo ou pas. Le candidat doit répondre ‘Duo’ ou ‘Pas Duo’, suivant si l’émission est présentée en duo ou pas.
On ne connaît pas le score du premier candidat avant la fin du jeu.
Le gagnant est celui qui a le plus de points il ajoute 1 000 € à sa cagnotte et revient dans l’émission suivante.
Les 1 000 € sont acquis même si le candidat perd à l’émission suivante.

Alors, il en pense quoi le Titi ?

Rien à dire sur le casting, si ce n’est que du bien,
pas de frais pour les candidats pour le passer, un suivi des candidats très sympathiques de Margot et Manu, tout le temps du tournage, ils sont avec vous et là pour vous, ouverts souriants et un mot gentil quand vous partez.

Un bémol sur la production, simplement pour le non-remboursement des frais, pour les candidats qui viennent de province.
Mais ce n’est hélas pas la seule production à ne pas rembourser les frais !

Les chroniqueurs, sont vraiment dans le jeu et prennent le temps d’échanger quelques mots avec les candidats, ils ont leur loge juste à côté de celle des candidats.

Julien Courbet n’a pas à prouver sa valeur d’animateur, Il fait très bien le job, bienveillant pendant le jeu avec les candidats, jamais méchant, totalement ‘Feel Good’. En dehors du jeu, un peu distant, mais il n’a pas le temps de ‘copiner’ avec les candidats, les émissions s’enchaînent en enregistrement et même en direct le soir.
Et contrairement aux candidats, lui, il est là pour bosser !

Très content d’avoir participé à ce nouveau jeu, qui est une création.
C’est toujours un plaisir de mettre le pied sur un plateau, de voir les rouages de la machine depuis l’intérieur.
N’oubliez pas que même si pour vous, vous participez simplement à un jeu, c’est une vraie industrie.
J’ai beaucoup apprécié de participer à ce jeu.
Une question, le jeu reviendra-t-il après cette salve d’enregistrements ?
C’est vous les téléspectateurs qui avec les audiences, ferez que le jeu reviedra ou pas.
Vu les candidats, les chroniqueurs, l’animateur, vous devriez passer un bon moment devant votre écran dès lundi prochain le 17 Juillet.

3 réflexions sur « On a testé pour vous le nouveau jeu de C8 présenté par Julien Courbet ‘La télé même l’été, le Jeu’ »

  1. Bonjour Thierry, lors de l’enregistrement je n’avais pas saisi que c’était toi qui tenait ce blog que j’aime tant. C’est en regardant l’émission hier que j’ai tilté! Ce fut un plaisir de jouer avec toi, d’autant que si je suis sur le plateau à tes côtés, c’est un peu grâce à toi, car c’est sur ton blog que j’avais vu l’annonce du casting!
    Passe de bonnes vacances!
    Magali

    • Ce fut pour moi un vrai plaisir de rencontrer de vrais passionnés et fidèles lecteurs du blog
      Ils ont été nombreux sur ce Jeu, et j’ai eu l’occasion de papoter avec eux(je suis très bavard),
      ça booste pour continuer à trouver les infos, les vérifier, les mettre en page…
      pas de copier/coller ici.
      Et de plus en plus de productions nous font confiance et nous envoient directement leurs castings.
      Peut être à bientôt sur un autre jeu
      Bonne vacances à toi aussi.
      Titi

    • Bonjour Magali,
      Je vous ai vu durant cette émission et j’adorerais pouvoir faire votre connaissance. Est-il possible que nous entrions en contact ?
      Bonnes vacances à vous.
      F-M
      Je suis très triste de votre défaite et ne pourrai plus vous voir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *