Les caméras d’un jeu plateau

Vous l’aurez facilement remarqué, dans un jeu télévisé il y a une succession de plusieurs plans. Par exemple, un plan sur l’animateur bascule sur celui d’un candidat qui rebascule sur le plan d’un public et ainsi de suite… Le tout donne un enchainement de plans assez rapide laissant penser à l’existence de plusieurs caméras sur le plateau. Fait exact puisque le jeu télévisé et le talkshow reposent sur l’idée de capturer des moments de vies. Ce point constitue une grosse différence avec la façon dont est tourné un film ou une vidéo institutionnelle. Dans ces derniers formats, on ne compte généralement qu’une seule caméra puisque les prises sont multipliées ou que le décor change : l’idée de l’instantané est beaucoup plus rare. Il y a parfois plusieurs caméras lors d’une grosse scène, par exemple pour une scène de cascade qu’on ne peut tourner qu’une seule fois.

 Mais alors où sont les caméras et quelles sont leurs utilités ?

Sur un plateau télévisé et surtout sur les plateaux des jeux, chaque caméra a une fonction bien précise pour capturer un moment particulier. Il y a plusieurs types de caméras :

Les caméras fixes. Lorsqu’elles sont sur des pieds, parfois à roulettes, on les appelle des caméras lourdes. Elles changent rarement d’emplacement. Seul l’axe de la caméra est amené à pivoter. Sur un jeu plateau, elles sont souvent dédiées à l’animateur et aux candidats qui ont des places imposées.

Et oui, petite parenthèse importante, sur un jeu télévisé, l’axe/emplacement des caméras et l’éclairage des lumières sont pensés en amont et heureusement pour nous ! C’est pour cela que, si un candidat s’éloigne de son pupitre, il est soudain gris car mal éclairé. Il arrive aussi que le plan mette longtemps à arriver.

Vous me direz alors : pourquoi n’éclaire t-on pas le plateau uniformément de façon à ce que, peu importe la place d’une personne sur le plateau, elle soit bien éclairée ?Parce qu’éclairer tout uniformément est plus complexe que cela à cause de nombreux facteurs à prendre en compte, notamment celui des ombres peu appréciées à la télé. Mais surtout dans les jeux, les effets de lumières sont essentiels ! Lorsqu’un candidat répond solennellement à une réponse, c’est plus visuel qu’il soit le seul éclairé et que le décor autour de lui soit sombre ; ou bien d’avoir une douche de lumière de couleur par exemple. La lumière permet aussi de différencier les manches et parties du jeu. Souvent lors d’une finale, la lumière est plus intense et moins diffuse car la tension se resserre. L’éclairage permet de faire de belles choses artistiquement sur un jeu et ce serait vraiment dommage de perdre cet aspect là.

Il y a aussi certaines caméras fixes qui n’ont pas de cadreurs/cadreuses et sont pilotées à distance. C’est par exemple le cas des 12 Coups de Midi où une caméra pivote autour des candidats ; ou encore dans Money Drop où une petite caméra est placée à côté des trappes. Les caméras sont aussi parfois cachées dans le décor pour qu’on ne les remarque à peine.

Puis il y a les caméras grues. On en compte généralement une par émission. Elle est souvent dédiée aux plans d’ensemble et permet de rendre compte du décor.
Elle a souvent un objectif grand angle qui donne l’impression que le plateau est immense. C’est à dire que l’objectif nous donne une vision plus large que ce qu’on verrait à la même place avec nos yeux. Les objectifs sont parfois Fish eye ce qui a pour conséquence de déformer vraiment l’image en arrondissant les côtés. Pour comprendre l’effet du Fish eye, il suffit de regarder les vidéos des youtubeurs Cyprien et Norman, qui utilisent ce type d’objectifs.

Si vous souhaitez un exemple d’un découpage précis d’un jeu, je vous propose de retrouver l’article d’Emmanuelle Matt sur le jeu Seriez-vous un bon expert ?

Article écrit par Télia
www.teliadonnesonavis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *