Un plateau de jeu télévisé coûte cher, mais pourquoi ?

– Le concept : les règles d’un jeu sont le fruit de l’imagination de personnes ou, bien souvent, tirées d’un concept existant et à qui il faut payer des droits. J’imagine que l’achat des droits fonctionne comme ceux de d’un film : en fonction de la chaîne et de le l’horaire de diffusion, le prix est plus ou moins cher. Bien sûr, tout se négocie au risque que le concept de l’émission soit racheté par une chaîne concurrente.

– Le décor : il faut le penser et surtout le fabriquer ! Il y a donc des coûts de préparation et de fabrication. Généralement, le décor est construit dans un studio que la production va louer, ce qui signifie un loyer à payer en plus. Une fois « la saison » du jeu terminée, le plateau est entièrement démonté pour laisser place à un nouveau plateau. Ce qui implique encore des frais de démontage !

– Le matériel : la caméra, les lumières, le son, le camion régie… Il faut beaucoup de matériels spécialisé pour le tournage. La technologie évoluant assez vite, ce matériel est souvent loué. En effet, ce serait dommage d’investir autant d’argent dans du matériel qui sera obsolète l’année prochaine…

– Le personnel : le décor et le matériel sont évidement gérés par des gens. Techniciens, producteurs, ingénieurs du son, casteurs… La liste est vaste ! Ce sont souvent des intermittents du spectacle. Ils sont payés à la journée, à la semaine ou au mois. Ce qui signifie que plus il y a de jours de tournage, plus il y a de jours de salaires à payer.

– L’animateur et la voix off : l’animateur incarne l’image de l’émission, ce qui justifie parfois l’importance de son salaire ! Dans certaines émissions, il y a aussi une voix off comme sur Le Juste prix ou Les douzes coups de midi.

– La dotation : un jeu sans gain est beaucoup moins intéressant. Certaines productions n’hésitent donc pas à proposer de grosses sommes d’argent.

– La publicité : comme un film qui sort au cinéma, il faut communiquer sur le nouveau jeu. Si les frais publicitaires ne sont pas comparables à ceux d’un film, ils peuvent néanmoins être importants en fonction de l’ambition du jeu : publicité radio, bande annonce, affiches…

– La facture EDF : comprise ou non dans le loyer, elle doit être assez salée lorsqu’on pense à toutes les lumières et à tous les branchement d’un plateau de tournage…

et tous les choses annexes d’un tournage comme les assurances, les déplacements, l’essence, les imprévus….

Article écrit par Télia
www.teliadonnesonavis.com

 

 

1 réflexion sur « Un plateau de jeu télévisé coûte cher, mais pourquoi ? »

  1. Je veux m’inscrire dans vautre émission avec mon mari je vous regarde presque tous les jour c’est une bonne émission en plus comme mon mari et tre for en pattiserie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.