Jeux TV et si les productions commençaient à chercher des gagnants ?

Le candidat Masqué, un fou de Jeux Tv, il les a presque tous fait

Le candidat Idéal existe t-il vraiment ?

En ce moment de nombreux castings se déroulent pour une myriade de nouveau jeux TV.
Le questionnaire de culture qui servait de simple caution culturelle au casting.
est en passe de devenir la porte d’entrée obligatoire avec des scores bien au-dessus de la moyenne.
C’est une mode pour les trois ou quatre castings en cours.
Fini le choix du candidat qui se faisait surtout pas sa gouaille et sa bonne humeur.
Avant de regarder sa télégénie et sa facilité d’élocution en public,
on teste sa capacité à répondre aux questions.
Et c’est seulement après que l’on sélectionne les candidats en fonction de leur aisance a s’exprimer en public.

Non les prods ne cherchent toujours pas des gagnants, rassurez vous,
mais mettent la barre plus haut pour avoir le candidat idéal tête bien pleine, tête bien faite, qui corresponde au panel qu’ils recherchent.
Mais ne font ils pas fausse route ?
Car la ménagère de moins de 50 ans responsable des achats, elle aime bien les gagnants, mais pas trop, car elle veut se reconnaître, dans le candidat, répondre à des questions auxquelles il n’a pas répondu.
Se dire mais si j’avais été à sa place, j’aurais gagné !
Se sentir plus fort que le candidat, se dire que depuis son canapé du salon avec le chat sur les genoux, ‘j’aurais put gagner !’…
C’est une des choses les plus importante des jeux TV,
C’est une part de rêve, qui déclenche une production d’endorphine, qui rend le téléspectateur heureux.
Un jeu TV qui cartonne doit faire passer le téléspectateur par toute la palette des sentiments, pour qu’il soit en empathie avec ce pauvre candidat, si près du but qui a tout perdu.
Des gagnants, il en faut, mais pas trop, simplement pour prouver que c’est possible, qu’on peut y arriver.
Et dans les émissions ‘feuilletonantes’ où il y a un champion, si il à la côte d’amour du public on regarde dans l’espoir qu’il le reste le plus longtemps…
Si non, on a le secret espoir de voir son challenger le faire choir de son perchoir.
Les ménagères responsables des achats de moins de 50 ans après une journée de travail, des soucis plein la tête, n’a pas envie de voir un érudit triste comme un jour sans pain gagner un petit Robert.
La TV nous vend du rêve, la TV ce n’est pas la vraie vie, mais on a envie d’y croire, ça pourrait être nous sur le plateau de ce jeu TV entrain de décrocher le jackpot à la place de cet abrutit de candidat au QI d’huître !
On est toujours l’abruti de quelqu’un !
Surtout quand on est candidat à un jeu TV.

PS: Pourquoi la ménagère de moins de 50 ans responsable des achats est si importante pour les diffuseurs ?
‘(Le terme actuel pour désigner la cible préférée des annonceurs est  ‘Femme Responsable principale Des Achats du foyer’, ou FRDA.
car ménagère était trop péjoratif pour certains.)

C’est la cible préféré des annonceurs, celle qu’ils désirent tous atteindre.
Car la TV c’est de l’industrie, il faut rentrer un maximum d’argent pour qu’un programme et même une chaîne soit rentable.
L’audimat n’est pas là que pour flatter l’ego des animateurs,
c’est cette mesure qui fixe le prix de la minute de PUB diffusé pendant l’émission.

Pour vous faire une idée des montants financiers en jeu,
les 30 secondes de PUB sur Money Drop étaient facturées à plus de 40 000€ (Source Figaro TV 2014). 

Jeux Télé

5 réflexions sur « Jeux TV et si les productions commençaient à chercher des gagnants ? »

  1. Tellement vrai le jeu TV est là pour divertir, on veut des candidats sympas souriants et qui potentiellement peuvent gagner comme nous on l’aurait pu à leur place. Vous avez tout compris. Question pour un champion OUI mais pour une émission ça suffit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *