Rencontre avec le Maestro Denis Marcellin de N’oubliez Pas les Paroles.

Denis

Denis Marcellin (capture France 2 NPLP / infojeuxtv)

Denis Marcellin le dernier Grand Maestro de ‘N’oubliez pas Les Paroles’
Qui vient juste de rendre son micro d’argent après 19 émissions victorieuses et la coquette somme de 184 000 €uros accumulée dans sa cagnotte.
Il est numéro 2 dans le top des Maestros , mais Lucie reste indétrônable avec ses 202 000 €uros et 22 victoires.


Le classement des ‘Maestro’ ne se fait pas par le nombre de leurs participations,
mais par le montant total des euros gagnés.

Pour rappel, les trois meilleurs maestros sont Lucie (202 000€), Denis (184 000€) et Julien (161 000€) avec respectivement 22 victoires (Lucie), 19 victoires (Denis), et 20 victoires (Julien).

Ce très sympathique maestro, nous a accordé un interview afin de vous raconter son aventure. Nous le remercions de la confiance qu’il nous porte.

Mais c’est Nadine qui a mis fin à son aventure lors de la finale de la 20 ème participation de Denis et pour seulement 5 petits points, Nadine a d’ailleurs perdu à l’émission suivante.

Denis Marcellin face à Nadine lors de la finale (capture France 2 NPLP / infojeuxtv)

Ça te fais quoi d’appartenir à ce cercle très fermé des plus grands Maestros?

C’est une énorme surprise !
Avant d’arriver sur le plateau, j’avais juste le souhait de ne pas être éliminé au premier tour, j’avais envie de profiter un peu et de faire au moins une deuxième émission !
J’y suis allé pour le plaisir de participer, pour voir comment ça se passe : en fait, je n’ai jamais été dans la compétition, même lorsque les victoires commençaient à s’accumuler, je prenais juste du plaisir à être là et à chanter, même si la concentration était bien réelle.

J’ai été le premier surpris lorsque Nagui a annoncé que j’étais aux portes du « Top 10 », puis tout à coup 7ème, puis 3ème… n’ayant jamais eu d’ambition particulière sur ce plan, c’était forcément quelque chose d’extraordinaire !
Aujourd’hui, les retours que je peux avoir de proches ou même de personnes inconnues me font comprendre que j’ai dû réaliser quelque chose d’assez peu banal… et je suis maintenant très impatient de revivre tout cela aux Masters !

Peux tu nous parler de l’ambiance, des amitiés, de l’ambiance du tournage ? (nagui, équipe de cast, prod, candidat…)

S’il y a bien un souvenir que je garderai de toute cette aventure, c’est justement cette ambiance : l’équipe est tout simplement adorable !
Depuis le casting, jusqu’aux passages sur le plateau, en passant par les coups de fil de préparation avant les tournages ou les mises en ambiance dans les coulisses, toute l’équipe se met en quatre pour nous mettre à l’aise et… ça fonctionne !

Tout le monde est très attentionné, très rassurant, très prévenant : on se sent vraiment bien, presque en famille. Du coup, la première arrivée sur le plateau se fait presque naturellement.
Je me suis souvent demandé comment tous ces nouveaux candidats arrivaient aussi à l’aise sur le plateau… et bien maintenant, je sais !

On a aussi pas mal de temps pour échanger avec les autres candidats avant le début des tournages et, là aussi, tout le monde est très sympa, très ouvert et l’ambiance est excellente : j’ai d’ailleurs noué d’excellentes relations avec certains, qui durent encore… même après leur passage contre moi !

Quant à Nagui, son professionnalisme et sa bienveillance m’ont vraiment bluffé : lui aussi contribue largement au bon déroulement de cette émission, car il guide parfaitement mais discrètement les candidats qui peuvent se consacrer pleinement au jeu sans réfléchir au placement sur le plateau, au timing, au rythme de l’émission, etc.

Un seul regret : le manque de contact avec le génialissime orchestre, un peu trop à l’écart pour que l’on puisse vraiment échanger !

Qu’est que qui t’ as poussé à passer le casting de N’oubliez pas les paroles’ ?

Je dirais plutôt qui… en fait, c’est mon épouse qui m’a inscrit sans m’en parler !
Et puis, un jour, elle m’annonce que je vais avoir un coup de fil de l’équipe de casting… pas trop le temps de réaliser et le coup de fil est arrivé !

As tu passé plusieurs fois ton casting de n’oubliez pas les paroles ?

Ce coup de fil remonte à maintenant 4 ou 5 ans je crois…
J’ai en effet passé une première fois le casting il y a quelques années, lorsque le jeu tournait encore avec son ancienne formule sans maestro (mais avec des amis « jokers » sur le plateau).

J’avais passé toutes les épreuves du casting jusqu’au bout mais je n’ai jamais été appelé par la suite.
Et puis, j’ai régulièrement reçu des mails de l’équipe de casting annonçant des prochaines dates sur ma région : à chaque fois, cela tombait mal, pas moyen de se rendre disponible…

J’avais un peu lâché l’affaire, pensant en plus qu’après ces quelques années, je ne serais plus aussi efficace (en particulier sur les chansons récentes… mon point faible !) et puis une date s’est présentée pendant une période de congés : c’est à nouveau mon épouse qui a beaucoup insisté pour que je tente à nouveau et… je crois qu’elle a bien fait !

Et quels conseils donnerais tu à ceux qui veulent le passer ?

Déjà, je leur dirais une chose : si vous voulez le faire, faites-le, vous ne le regretterez pas !
Même si l’on n’est pas pris, c’est un moment vraiment sympa à vivre : l’ambiance est excellente, tous les candidats sont très agréables et on s’entend tous très vite !
Donc, quel que soit le résultat, c’est déjà une expérience à vivre !

Ensuite, je pense qu’il faut essayer de rester ouvert, sympa mais surtout… naturel !
Ne pas être trop timide ni trop introverti… mais ne pas être trop excentrique non plus !

On ne peut pas changer sa personnalité sur le long terme, et sur le plateau, le naturel reviendra : alors autant l’être tout de suite !
Et c’est un jeu qui demande au final pas mal de concentration et de sang-froid… bien souvent, ceux qui partent dans tous les sens et font trop le show ne peuvent pas garder ce calme nécessaire !

Le regard de ton entourage a t il changé depuis ton passage à l’émission ?

Denis Marcellin et son épouse (capture France 2 NPLP / infojeuxtv)

J’ai la chance d’être très entouré par des gens proches, profondément humains et que je connais depuis longtemps : la richesse du monde associatif…
Pour tous ces gens, rien n’a changé si ce n’est qu’ils sont véritablement et sincèrement heureux pour moi et pour notre famille !
Et naturellement, rien ne change non plus dans mon attitude envers eux ! Je pense que c’est une chance assez extraordinaire d’être ainsi entouré…

Mais ce qui est plus drôle, ce sont les gens que je connais moins, voire que je ne connais pas… je reçois maintenant des marques d’affectation, des messages très sympathiques, des témoignages de gens que je côtoyais à peine : des personnes avec qui je travaille, des gens que je croise dans la rue, des messages via les réseaux sociaux… Le WE avant mon dernier passage dans l’émission, j’étais en représentation avec Le Tourdion, (l’une des deux associations musicales dans lesquelles je chante) et j’étais assailli de gens qui souhaitaient me féliciter, se prendre en photo à mes côtés, avoir une dédicace….. c’est juste incroyable !

Quel est ton parcours avant ton passage à l’émission ?

Ce qui m’a permis, je pense, d’oser passer le pas jusqu’à cette émission, c’est mon engagement au sein de deux associations musicales dans lesquelles j’interviens depuis de nombreuses années : le Tourdion, groupe vocal de variété francophone, dont je suis membre depuis maintenant 18 ans et Locksley Mus’, une troupe qui crée et produit des comédies musicales originales, accompagnée sur scène par un orchestre symphonique et une troupe de danseuses, et qui existe depuis 6-7 ans environ.

J’ai toujours été (et je suis encore) quelqu’un de très réservé, pour ne pas dire très timide : ces associations m’ont permis d’extérioriser ce goût de la chanson que je traîne en moi depuis mes 10 ans et d’oser m’affronter à un public, d’abord en chœur puis en soliste à de nombreuses occasions.
L’associatif et le spectacle vivant sont deux mondes fabuleux qui nous poussent à nous mettre en danger, à nous surpasser et qui nous font vivre de formidables aventures humaines.

Et tout cela, je l’ai retrouvé dans ce jeu qui correspond tout à fait à ce que j’aime : chanter tout d’abord, et puis la chanson française par-dessus tout…
Il était finalement inévitable que je finisse par vouloir m’y frotter un jour !

Tes gains vont ils te permettre de réaliser des rêves, ou améliorer l’ordinaire car je crois que tu viens de construire ?

Pas de construction, non, mais j’ai effectivement déménagé il y a un an environ et il y a toujours beaucoup de projets à réaliser dans une maison !

Mais avant tout, je viens d’expliquer tout ce que je dois aux deux associations dans lesquelles je sévis : je tenais donc à ce que ces associations soient elles aussi récompensées et bénéficient de cette opportunité exceptionnelle.
Une partie des gains leur sera donc reversée pour que les difficultés financières (propres à toutes les associations bénévoles) puissent être mises de côté et que de nouveaux projets puissent voir le jour.
Il y a dans ces associations des gens très méritants et très talentueux et il y a surtout un don de soi énorme : rien de plus normal que de renvoyer un peu l’ascenseur et d’offrir à son tour un peu à des structures qui nous ont tellement apporté !

Et puis je souhaiterais aussi emmener toute ma petite famille aux Etats-Unis et à New-York en particulier, histoire là aussi de boucler un boucle puisque mon épouse et moi avions eu la chance d’y aller quelques mois avant la naissance de notre fille aînée…

Souhaites tu revenir sur le plateau de NPLP afin de participer à une émission spéciale « Les Maestros » ?

Ce sera très certainement un immense plaisir !

D’abord parce que j’ai hâte de retrouver toute cette super équipe et de revivre ces moments de plaisir : j’aime jouer de façon générale, alors jouer en chantant, ça ne peut que me plaire !

Et puis, j’ai très envie de connaître ces autres candidats et de les affronter : j’imagine que ce sera l’occasion de voir de très beaux duels et, je l’espère, de beaux duos !

Parmi les différents maestros de NPLP, y en a-t-il un ou une qui t’impressionne, et pourquoi ?

Très récemment, j’ai été très impressionné par Fannie que je trouvais très calme, réfléchie et très talentueuse : elle avait, je trouve, beaucoup de classe et de présence à l’écran et une excellente connaissance ! Je la voyais aller bien plus loin encore !

Je regrette de ne pas avoir suivi Julien : à l’heure où passe l’émission, je suis en fait rarement devant ma télé et, à cette époque, je devais l’être encore moins !
Mais les quelques images que j’ai pu voir de lui m’ont fait une forte impression…

Quant à Lucile, elle m’impressionne véritablement par son nombre de victoires : je sais ce que cela représente en termes de fatigue et de concentration que d’enchaîner les émissions… et j’ai l’impression de l’avoir toujours vu en forme !
Je pense que c’est là l’un de ses principaux atouts !

Et maintenant que l’on ne te voit plus à la télé, où peut-on te voir et t’entendre ?

Eh bien si vous habitez dans le Nord-Est de la France, vous aurez sans doute l’occasion de me croiser lors des spectacles du Tourdion ou de Locksley Mus’.

Le groupe « adultes » du Tourdion vient tout juste de présenter son tout nouveau spectacle « Des jours meilleurs », qu’il va faire tourner pendant 2 ans en Lorraine !

Quant à la troupe Locksley, elle prépare un tout nouveau spectacle intitulé « France Symphonique » qui s’articulera autour de très grands standards de la chanson française et dont la première aura lieu en avril 2016 près de Metz (au NEC de Marly très précisément !)

Et sa première comédie musicale originale, «  Locksley  – la légende de Robin des Bois » (entièrement créée bien avant que n’arrive M Pokora !), est toujours en disponible en blu-ray ou DVD !

Si vous souhaitez plus d’infos, rendez-vous sur les sites de ces deux associations :

Le Tourdion : www.letourdion.com

Locksley Mus’ : www.locksley-mus.com

Merci Denis et au plaisir de te revoir bientôt dans les Masters de n’oubliez pas les paroles

5 réflexions sur « Rencontre avec le Maestro Denis Marcellin de N’oubliez Pas les Paroles. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *