L’analyse de Javier pour le 7éme épisode de ‘Koh Lanta’

L'analyse du fin stratége Javier

L’analyse du fin stratége Javier

Reprenons notre analyse après l’élimination de Freddy.
Téhéiura a senti le vent du boulet (et moi j’apprends une nouvelle expression),
comprenez qu’il a eu chaud aux fesses et malheureusement elles sont loin de refroidir parce que Laurent est bien gentil quand il dit qu’ils se pardonnent mutuellement et que leur amitié reste ce qu’elle était, je ne suis pas dupe, et je suis certain que vous ne le serez pas non plus. Nous y reviendrons.

a
Pour l’heure, allons faire un tour sur l’autre île, dans la « Maison du Jury », où l’on retrouve Freddy en train de discuter avec Christina et Florence. Selon Christina, c’est Moundir qui mènerait la barque par sa mise au point des stratégies. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec son analyse. Bien sûr, il met sur pied et orchestre magistralement les stratégies, c’est vrai, mais il ne mène pas la barque, dans le sens que certains éléments qui n’ont rien à voir avec ses stratégies ont autant d’importance et l’empêchent de faire comme bon lui semble.
En tête : les duos que j’ai déjà évoqués.
Il forme un bon duo avec Philippe mais à un moment ou un autre, il sera confronté au duo Laurent et Martin qu’il ne pourra pas briser aussi facilement.
Les autres sont à côtés. Téhéiura est devenu de la chair à canon. Ils vont le faire sortir dès qu’ils le pourront, son sort est scellé. Quant à Phil’ … je ne sais pas … on le voit tellement peu qu’il est difficile à rattacher à qui que ce soit, quelle alliance il pourrait rejoindre. Ça pourrait être Philippe et Moundir, avec lesquels il créerait un redoutable trio sur lequel il faudrait compter qu’ils soient plus faibles physiquement ou pas.
Je pense qu’à un moment donné c’est Phil qui aura les cartes en main, par son pouvoir de rejoindre un des duos … à moins qu’il ne se fasse sortir par les deux clairement identifiés.
b

Les explications de Freddy sur la situation de Moundir sont claires et résonnent comme un souvenir de la situation dans laquelle je me trouvais : Faible aux épreuves, il pallie en stratégie (même si je pense ne pas avoir été aussi nul que Moundir dans les épreuves physiques).
Il voit enfin clair.
Je ne comprends pas très bien les analyses des différents aventuriers, Philippe en tête, qui craignent que si Téhéiura remporte l’immunité il rejoigne de manière préférentielle Laurent et Martin alors que le pauvre Téhé fait tout ce qu’il peut pour recoller avec lui et Moundir. Mais c’est peut être, une fois encore, de ne voir qu’une sélection d’images qui ne collent pas avec ces sensations.
Au passage, à l’inverse, j’apprécie avec un petit sourire le montage montrant l’oiseau répondre à l’appeau en feuille, c’est mignon.

a

Et voici qu’est annoncée une épreuve mythique de plus : la dégustation.
Personnellement, je ne sais pas avec quoi j’aurais eu le plus dur entre ses vers blancs de cocotiers vivants, énormes, ou le reste mais dans tous les cas, j’aurais essayé.
Pas comme Martin qui aura à peine réussi à toucher l’un ou l’autre du bout des doigts … C’est tellement dommage !
C’était celui qui m’épatait le plus à tous points de vue et pour cette épreuve qui demandait juste de prendre son courage à deux mains, entouré des autres qui y vont franchement et sans sourciller, il fait l’impasse ! Il n’a même pas essayé d’en croquer un !

C’est facile à dire de derrière sa télévision, j’en suis bien conscient, mais le vrai aventurier pour moi, ce n’est pas celui qui termine toujours premier, c’est celui qui fait tout, malgré les difficultés … il lui manquera cette épreuve.a

> (Nouveau souvenir quand Denis parle des blattes séchées, dont il faut bien mâcher les ailes. C’est un conseil de connaisseur : on en a mangé ensemble quand j’ai été invité au Grand Journal sur Canal+.)

Philippe est extraordinaire de calme et de sérénité, il mérite largement de gagner.
Son coaching de Laurent en finale, calme, posé, plein de détails est juste parfait. Chapeau, c’est mérité … bweuark …

a
Oublions vite ces images indigestes pour plonger avec eux dans le confort gagné et plus précisément dans ces verres de jus d’orange. C’est quelque chose dont on ne peut pas se rendre compte quand on n’a pas vécu un jeune aussi long. Avoir quelque chose de sucré en bouche c’est du bonheur à l’état pur ! On avait ressenti exactement la même chose quand on avait gagné notre confort sur la plateforme de pêche.
Sur le camp, on revient à Moundir qui propose à Martin de se joindre à lui pour une petite séquence de pêche.
a

L’exceptionnel Martin qui a réussi avec brio à se rendre indispensable en prenant garde de ne jamais se mettre en avant, la parfaite manière pour aller loin dans l’aventure. Le camp vit sa vie, classique, de poissons grillés qui auraient été tellement meilleurs emballés dans des feuilles, à des kilomètres du repas qui attend les heureux vainqueurs du confort.
Quel calvaire ça doit être pour eux de ne pas plonger les mains dans ses plats appétissant et de s’en goinfrer sans retenue ! Comment font-ils pour encore parler à leurs hôtes ? A leur place j’aurais plongé ma tronche dedans tant ça a l’air délicieux et que leur corps le réclame ! Du poulet !

J’apprécie l’image donnée de Laurent quand il dit à la caméra, fort intelligemment, à quel point il pense que Téhé est en danger. Sous des airs de ne pas y toucher, c’est _aussi_ de la stratégie !
Philippe est juste à côté et n’en rate rien évidemment ! Il trouve l’excuse du collier non déclaré par son ami alors que tout le monde SAIT qu’il ne faut pas parler du collier quand on l’a !
Il est de la première école, de ceux qui maquillent leurs votes sous une couche d’excuses acceptables plutôt que de dire clairement, par exemple, que c’est le seul (à part Martin, son ami) qui a une chance de gagner aux épreuves physiques contre lui.
Philippe est de la deuxième école, celle que tout le monde va critiquer, celle qui consiste à dire clairement et ouvertement ce que tout le monde pense !
C’est le seul (avec Moundir) à faire ses stratégies face caméra !
Est-ce que le téléspectateur sont vraiment tous naïfs à gober de fausses excuses comme ça ?
Je n’étais pas aussi stratège qu’eux, je ne l’ai jamais été au point de mêler la stratégie avec des alliances pseudo-amicales. On était peut-être sur la même échelle mais j’étais quelques échelons plus bas. Ma stratégie était propre, même si je n’en n’ai pas dit autant face caméra et à refaire, je ferais exactement comme eux.
Ça rend leur stratégie légitime, franche, claire.
Laurent n’a pas la franchise de Philippe mais il parle anglais, sans ça leurs contacts pendant ce confort auraient été moins sympathiques.

> (La petite anecdote que j’aime trop pour ne pas la souligner : Plus qu’un toit, le sec et un matelas, ils valorisent avant tout qu’ils n’auront pas à subir les ronflements de Moundir, excellent ! )

Petit flash-back parallèle de plus avec notre édition : Cette division en deux écoles de franchise me fait penser qu’il est loin le temps ou Phil’ disait que son rêve était de faire un ‘Koh Lanta’ au mérite et d’avancer avec les plus forts. ça a bien changé quand on analyse ses votes. Ne pensez pas que ça me désole, au contraire ! Je suis tellement content de voir que tout le monde peut changer et apprécier goûter à la stratégie !
Ce retour finit par me persuader qu’à un moment ou un autre on est tous égaux par rapport à ‘Koh Lanta’. A un moment donné, pour sauver nos fesses, on doit être autre chose qu’un guerrier ou qu’un sportif …
Pour ceux qui ont encore des doutes, regardez quelques épisodes de ‘Survivor’, vous allez vite comprendre.

Comme pour les derniers épisodes, Moundir occupe remarquablement l’écran. Quand il accueille les deux vainqueurs : – « Philippe il vient les bras chargés, ça c’est des vrais compagnons d’arme » (alors que l’autre revient avec deux ananas de 10 kg chacun dans les bras, on ne voit que ce qu’on veut voir n’est-ce pas ?) ou quand on le voit profondément et sincèrement triste de ne pas avoir le confort : – « Bravo les mecs, ze confort… » et plus encore quand Téhéiura fait cette erreur de demander devant tout le monde qui a voté contre Freddy (pour ne pas demander directement qui a voté contre lui).
On découvre avec lui que c’est Phil et Moundir qui ont gardé leur vote contre Freddy. Moundir n’est pas content de devoir faire cette révélation et que tout le monde sache qu’il n’a pas suivi les autres. Téhéiura n’aurait jamais dû faire cette demande comme ça, c’est super maladroit parce que ça met tout le monde mal à l’aise. Il aurait gagné beaucoup en prenant les autres en aparté.

Dans la Maison du Jury, on nous montre un Freddy qui cette fois a décidément enfin tout compris. Son analyse de la stratégie de Moundir est cohérente avec les images qui nous sont données : il approche les autres aventuriers à grand renfort de sentiments et de relations plus amicales qu’autre chose … et les utilise dans sa stratégie. C’est juste ce qu’on nous montre bien sûr, nous n’avons accès qu’à une sélection de séquences mais si c’est représentatif, ça peut être dangereux et très mal pris par les joueurs trompés.
Ca reste un jeu mais même dans un jeu il y a des limites qu’on devrait respecter.
Maintenant on ne voit rien de ce « Moundir qui profite de relations amicales », ça c’est juste ce que nous en dit Freddy sur sa propre perception de sa stratégie. Ce même Freddy qui dit « voter au mérite » alors qu’il vote contre Téhéiura.
La grosse surprise de la nouvelle épreuve d’immunité tombe un peu à plat, pour nous autres téléspectateurs qui avions déjà appris qu’elle serait directement éliminatoire … certainement pas pour les joueurs qui pourraient enfin se retrouver face à leurs capacités !
a
La fin de l’épreuve, par ses conséquences, est haute en suspense mais je ne peux pas m’empêcher de croire que Martin a couvert Laurent jusqu’au bout de l’épreuve et s’est sacrifié en voyant qu’ils n’étaient plus que deux. Je crois que Denis l’a compris aussi quand il lui dit de regarder devant lui.
Ce n’est que mon idée et je trouve ça beau de la part de Martin… Pas comme la réaction de certains candidats, sur-jouée à l’excès … ça me gave, même si je sais que les émotions sont démultipliées quand on est dans ce jeu. Parce que penser qu’il n’a pas fait exprès c’est comme considérer qu’il a les capacités d’un enfant de 3 ans.
Maintenant je n’ai pas la vérité et je peux très bien me tromper, je n’y étais pas, mais là …
Dommage … ça aurait été un bon vainqueur de ‘Koh Lanta’ …
a
a
Une petite dernière pour conclure juste avant un Conseil plié d’avance, une dernière erreur de Téhéiura qui croit que Moundir a « été réglo » avec lui en ne votant pas contre lui et Moundir de lui signaler son erreur mine de rien en lui répondant « oui mais toi t’as pas été réglo avec moi en cachant le collier ».
Et Téhéiura tombe dans le panneau … persuadé d’avoir Laurent et Moundir avec lui, il est surpris des votes. Cette fois encore, la séquence est irrévocable.
a b

La bise du belge à la gaufre au sucre et rendez-vous pour le prochain épisode …

 

8 réflexions sur « L’analyse de Javier pour le 7éme épisode de ‘Koh Lanta’ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *