Quand la lumière s’éteint, le candidat redevient solitaire.

Le Mug InfojeuxTv
Lors de ma dernière visite dans les méandres de la Plaine Saint Denis,
lieu qui recense au mètre carré le plus de studios de télévision,
au détour d’un de ces derniers, j’ai bien sûr rencontré, perdu dans les escaliers, des candidats qui avaient fini de tourner et qui ne savaient plus où aller.
Un peu comme des lapins apeurés qui, éblouis par les feux des projecteurs,
ne sont pas encore sortis de l’émission qu’ils viennent de tourner,
qu’ils se posent de multiples questions, n’en n’ai je pas trop fait, quelle image ai-je donnée de moi? Ils cherchent un regard complice qui leur dirait tout le bien qu’il pense de leur enregistrement.
Mais si le candidat est choyé, entouré avant l’enregistrement, une fois sa prestation effectuée, il est livré à lui-même.
Les jours avant le tournage, dès que la prod a décidé que ce serait lui le candidat de l’émission 232, les casteurs, ne le lâchent plus.
Ils l’appellent pour lui annoncer la bonne nouvelle,
lui écrivent pour qu’il ait toutes les informations sur le tournage.
Ils le rappellent, pour les anecdotes et revoir les informations sur sa fiche,
le rappellent encore la veille du tournage…
Le candidat, commence à croire qu’il a une certaine importance.
Et le jour ‘J’, arrivé au studio, il est choyé, on le traite comme une star, contrat, droit à l’image, styliste, coiffeur, maquilleur, tous son là pour le rendre beau et montrer le meilleur de lui-même à l’écran.
Il est derrière son pupitre, il aurait plein de choses à dire, mais ça va trop vite. Son émission est terminée, on lui enlève son micro et d’un geste on lui montre la direction des loges …
Il n’est plus rien, plus personne ne le remarque, il est seul …
La ruche est trop occupée à tourner les autres émissions, pour lui prêter une quelconque attention.
Il reprend sa valise, se dirige vers la sortie, seuls la coiffure et le maquillage restent de cet instant fugace. Il retrouve la lumière du jour et pense déjà dans sa tête au prochain casting.

Retour solitaire de la candidate à un jeu TV

Retour solitaire de la candidate à un jeu TV

J’avais promis à une candidate perdue dans les escaliers d’un studio de la Plaine Saint Denis de parler de cette solitude que tous les candidats ressentent une fois leur émission enregistrée.
Et pour le moment, aucune prod ne les accompagne pour les remercier. Un candidat n’est pas qu’une matière première, c’est aussi un être humain qui a envie qu’on lui dise: ‘Vous avez été super’ .
N’oubliez pas, la TV ce n’est que de la TV et la TV ce n’est pas la vraie vie !

6 réflexions au sujet de « Quand la lumière s’éteint, le candidat redevient solitaire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *