Pékin express les sponsors quittent le navire !

Pékin Express Saison 10 'à la découverte des mondes inconnus' (capture d'écran M6)

Pékin Express Saison 10 ‘à la découverte des mondes inconnus’ (capture d’écran M6)

Nous avions été les premiers à relater l’activisme autour du passage de Pékin Express en Birmanie, pays qui rime mieux avec tyrannie qu’avec démocratie.
M6 n’a pas su gérer cette crise et a pris avec légèreté ce mouvement,
et communique maladroitement :  « Pékin Express n’a jamais dit que la Birmanie était un pays libre dans lequel il fallait absolument aller, réagit un responsable.
Certes, le jeu n’évoque pas le contexte politique, mais ce n’est pas sa vocation !
On peut penser ce que l’on veut de l’émission, mais les images sont plutôt bienveillantes pour les populations locales.
Si l’on va par là, il ne fallait pas diffuser non plus les JO de Pékin ou de Sotchi… 
»
Ce genre de déclaration n’est pas fait pour calmer les ardeurs des activistes qui se sont attaqués aux sponsors qui avaient associé leurs marques, à la marque ‘Pékin Express’.
Pour ce faire, ils ont simplement envoyé des Mails, tweets, publications sur les pages Facebook des marques qui avaient leur logo sur le site officiel de Pékin express,
en leur rappelant le génocide d’une partie de la population birmane
et ça a marché. La marque H&M a été la première à retirer son logo !
Mais M6 veut relativiser la demande des marques de ne plus être associées à la marque ‘M6 et Pékin Express’ en disant que le partenariat avec ces marques n’était pas financier mais un simple échange, prêt de vêtements contre pub pour l’after de ‘Pékin Express’
Mais les activistes ne vont pas s’arrêter là.
Le responsable du site Al-Kanz
signale qu’il  va user de l’effet de groupe sur les gros sponsors de l’émission :. « Ils m’auront sur le dos tant qu’ils n’auront pas réponduIl ne faut pas sous-estimer la puissance du clic et de la souris ! »

Il doit tarder à M6 que son émission ne soit plus en territoire birman.
Cette crise donne l’impression de ne pas avoir été gérée par M6 qui n’a pas cru au pouvoir de nuisance des activistes, et n’a pas voulu aborder les vraies questions.
En plus, ils avaient traité dans leur magazine d’actualité du problème birman.
Une rediffusion partielle de ce documentaire en début de l’émission de Pékin Express aurait sans aucun doute désamorcé l’affaire.
Vu les faibles audiences, les problèmes rencontrés lors du tournage et les problèmes rencontrés lors de la diffusion, la saison 10 est-elle la saison de trop ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *